Faire un don
Coiffeurs des Comités de Saint Martin de Porrès © Vatican Media

Coiffeurs des Comités de Saint Martin de Porrès © Vatican Media

Le pape François met en garde les coiffeurs contre le commérage

Audience aux coiffeurs des Comités de Saint Martin de Porrès

« Témoigner constamment des valeurs chrétiennes » et « agir avec rectitude » : telles sont les recommandation du pape aux coiffeurs, qu’il invite à exercer leur profession « avec un style chrétien », « traitant les clients avec gentillesse et courtoisie, leur offrant toujours une bonne parole d’encouragement, en évitant de céder à la tentation des commérages ».

Le pape François a reçu en audience les coiffeurs des Comités de Saint Martin de Porrès, à l’occasion de leur pèlerinage à Rome, ce lundi 29 avril 2019, dans la Salle Clémentine du Palais apostolique du Vatican.

Il a évoqué « l’humble et grande figure de saint Martin de Porrès » qui « accepta » sa condition de tertiaire, puis de frère coopérateur « en menant une existence d’une très grande humilité, irradiée par l’amour. Il se consacra avec abnégation aux pauvres et aux malades ».

Voici notre traduction du discours que le pape leur a adressé.

HG

Discours du pape François

Chers sœurs et frères,

Profitant de la journée de repos traditionnelle de votre catégorie professionnelle, vous avez organisé un pèlerinage à Rome pour faire une halte sur les tombes des apôtres et rencontrer le Successeur de Pierre. Je vous accueille avec joie ; je vous salue cordialement et je remercie chacun de vous, en particulier votre coordinateur qui a introduit cette rencontre. Vous représentez les salons de coiffure et de beauté réunis dans le Comité Saint Martin de Porrès, présents dans de nombreuses régions d’Italie.

Ce pèlerinage est le signe de l’importance que vous accordez à la foi chrétienne, ainsi qu’à la dimension religieuse qui caractérise votre association. Cela se voit déjà dans le nom que vous lui avez donné, celui d’un saint, le Péruvien Martin de Porrès. Étant métis, il ne fut accueilli dans l’Ordre des Pères dominicains qu’en tant que tertiaire, puis frère coopérateur. Il accepta cette condition en menant une existence d’une très grande humilité, irradiée par l’amour. Il se consacra avec abnégation aux pauvres et aux malades, leur procurant des soins de santé, grâce aux notions qu’il avait apprises auparavant dans une pharmacie, puis comme élève d’un barbier-chirurgien selon l’usage de l’époque.

L’humble et grande figure de Saint Martin de Porrès, que le pape saint Paul VI proclama patron de votre catégorie professionnelle, en 1966, vous aide à témoigner constamment des valeurs chrétiennes. Elle vous stimule surtout à exercer votre profession avec un style chrétien, traitant les clients avec gentillesse et courtoisie, leur offrant toujours une bonne parole d’encouragement, en évitant de céder à la tentation des commérages qui s’insinue facilement dans votre environnement professionnel, comme nous le savons tous. Puissiez vous tous, dans l’exercice de votre métier, agir avec rectitude, apportant ainsi une contribution positive au bien commun de la société.

J’accompagne ces vœux en invoquant sur chacun de vous et sur votre association, ainsi que sur vos collaborateurs et vos proches, les dons de l’Esprit-saint. Je vous demande de prier pour moi et maintenant, je vous donne la bénédiction apostolique.

© Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel