Faire un don
Pèlerinage militaire à Lourdes © dioceseauxarmees.fr

Pèlerinage militaire à Lourdes © dioceseauxarmees.fr

Le pape encourage les militaires à être des artisans de paix

Message à l’occasion du 59e Pèlerinage militaire à Lourdes

A l’occasion du 59e Pèlerinage militaire international (PMI) organisé du 19 au 21 mai 2017 à Lourdes (France), le pape François encourage les militaires à être « des artisans de paix » et « de vrais témoins de la Vérité ».

Dans une lettre datée du 11 avril et adressée en français à Mgr Luc Ravel, administrateur apostolique du diocèse aux armées (France), le pape « rend un hommage particulier à tous ceux qui ont eu l’occasion de participer à des opérations pour le retour ou le maintien de la paix en diverses parties du monde ».

Le pape François, peut-on lire dans le message signé du cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, « s’unit par la prière à tous les pèlerins, militaires, policiers et leurs familles, réunis à Lourdes ». Quelque 12 000 militaires de 40 nations sont attendus à l’évènement qui a pour thème « Dona nobis pacem ».

« En ces temps troublés, poursuit le texte, il est essentiel de se souvenir que la paix est un don que les hommes ne doivent jamais cesser de demander au Père : Dona Nobis Pacem. Dieu répond toujours à cette prière de ses enfants, prière instante, souvent angoissée. Mais il y répond concrètement, en suscitant des artisans de paix, de fraternité, de solidarité ».

Le pape encourage alors les militaires : « Vous êtes appelés, c’est votre vocation, à être de ces artisans de paix, d’une manière très particulière mais authentique, et d’autant plus lumineuse que vous serez habités du Christ et de son Esprit d’amour qui vous rend vainqueurs du mal et de la haine. C’est ainsi que vous serez pour vos adversaires, comme pour vos frères d’armes qui ne partagent pas notre foi, de vrais témoins de la Vérité ».

Assurant de ses prières « pour le repos de ceux qui sont morts et pour ceux qui ont été blessés ainsi que pour leurs proches », le pape François exprime « son affection et son soutien paternel à tous ceux qui sont généreusement engagés au service de leurs frères dans le métier des armes, plus encore à ceux qui se trouvent au plus fort du danger, ainsi qu’à leurs familles plongées dans l’inquiétude ».

A son origine, le pèlerinage militaire, explique un communiqué du diocèse aux armées françaises, s’inscrivait « dans une perspective de réconciliation franco-allemande ». En 1958, l’aumônerie catholique des armées françaises l’ouvrit « aux autres nations soucieuses de promouvoir la réconciliation et la paix ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel