Faire un don
Cardinal Roger Etchegaray in Sarajevo

Wikimedia - Katolička Tiskovna Agencija

Le cardinal Etchegaray, l’un des collaborateurs fondamentaux du pape Jean-Paul II

P. Lombardi rend hommage au cardinal défunt

« Le cardinal Etchegaray reste, pour moi, l’un des collaborateurs fondamentaux du pontificat de Jean-Paul II, a déclaré père Federico Lombardi, ancien directeur de Radio Vatican et de la Salle de presse du Saint-Siège, président de la Fondation vaticane Ratzinger-Benoît XVI : « le cardinal Etchegaray était l’un des spécialistes de la justice de paix, des droits humains, d’un dialogue ouvert pour le bien de l’humanité du point de vue œcuménique et interreligieux », a-t-il ajouté.

Père Lombardi a parlé du cardinal dans une interview à Vatican News en italien ce jeudi 5 septembre 2019 au lendemain du décès du cardinal français Roger Etchegaray, président émérite des Conseils pontificaux Justice et Paix et “Cor Unum”.

Le p. Lombardi a gardé souvenir du cardinal comme d’un « témoin fascinant de la foi, enthousiaste et capable d’exciter, de parler profondément au cœur, avec un vrai témoignage d’un esprit de foi ».

Il a voulu citer l’homélie du cardinal Etchegaray qu’il avait prononcée pour le Jubilé des journalistes et dans lequel il avait invité « tous les journalistes du monde à toujours rester à la fenêtre la plus haute et la plus large de leurs médias pour regarder vers l’humanité, dans quelles directions nous pouvons aller et servir l’homme d’aujourd’hui ». « Je crois que c’est aussi un message à retenir pour tous les communicateurs », a ajouté P. Lombardi.

Le cardinal a voyagé dans de nombreux pays, il a rencontré des chefs d’État et de la société civile : « Il s’est présenté au dialogue avec tout le monde, a raconté P. Lombardi, avec toute la vérité et la sincérité de sa personne, sans calcul et sans complication diplomatique – au sens négatif du terme -, mais il a vraiment porté le message de désir de paix et de rencontre que l’Évangile nous demande. Et les gens de tous les niveaux l’ont compris, il reste donc un témoin de dialogue et de rencontre au meilleur sens du terme. »

Biographie du cardinal

Il est né à Espelette (Pyrénées-Atlantiques) le 25 septembre 1922, lit-on dans une note biographique publiée sur le site du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron. Ordonné prêtre le 13 juillet 1947 à Espelette, il a fait le doctorat en Droit canonique au Séminaire français de Rome.

Il a été secrétaire particulier de l’évêque de Bayonne, chargé en même temps du secrétariat général de l’Action catholique dans les années 1953-1954.

Il a été ensuite membre du Conseil épiscopal (1955), directeur des Œuvres chargé spécialement de la pastorale de zone (1958), vicaire général et chargé des zones pastorales (1960).

Il a été nommé par l’Assemblée des cardinaux et archevêques de France, le 18 janvier 1961, directeur adjoint du secrétariat de l’épiscopat à Paris, spécialement chargé des problèmes de pastorale.

Il a été élevé au titre de « prélat d’honneur de Sa Sainteté » le 4 août 1962.

Le pape saint Paul VI l’avait nommé évêque auxiliaire de Paris le 29 mars 1969. Il a été consacré évêque le 27 mai 1969 par l’archevêque de Paris, le cardinal François Marty, en la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le 22 décembre 1970, il a été nommé archevêque de Marseille et le pape saint Jean-Paul II l’avait créé cardinal le 29 juin 1979.

Il a été président de la Conférence des évêques de France, de 1975 à 1981, et président du Conseil des conférences épiscopales européennes, de 1971 à 1979.

Il a été également vice-doyen du Collège des cardinaux (2005-2017).

Il a résidé à Rome jusqu’en 2017 : le cardinal a salué le pape François et le pape émérite Benoît XVI avant de quitter Rome le 26 janvier.

Il est décédé à Cambo-les-Bains (Pyrénées-Atlantiques) le 4 septembre 2019.

Le corps du cardinal défunt est exposé à la maison de retraite Arditeya, à Cambo-les-Bains, à partir de ce jeudi 5 septembre.

Les funérailles auront lieu lundi 9 septembre 2019 à 10h30 en la cathédrale Sainte-Marie de Bayonne. Ensuite toujours le lundi, l’inhumation aura lieu dans son village natal à Espelette après un hommage en l’église Saint-Etienne d’Espelette à 16h00.

Après la mort du cardinal Etchegaray, le Collège cardinalice compte désormais 213 cardinaux, dont 118 électeurs et 95 non-électeurs de plus de 80 ans.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel