Faire un don
Présentation du Message de carême 2018, capture @Vatican Media

Présentation du Message de carême 2018, capture @Vatican Media

Le card. Turkson présente le message de carême 2018 du pape François

Lever les « obstacles à l’amour » dans la vie du chrétien

Le cardinal ghanéen Peter Turkson a présenté le Message de carême 2018 du pape François sur le thème de « l’amour » et les obstacles à la « manifestation » de l’amour dans la vie du chrétien, ce mardi 6 février 2018, au Vatican.

Le préfet du Dicastère pour le développement humain intégral était entouré de Mme Natalia Peiro, secrétaire générale de la Caritas espagnole et du père Krzysztof Marcjanowicz, du Conseil pontifical pour la promotion de la Nouvelle évangélisation.

Le cardinal Turkson a notamment expliqué que le pape François y met en garde contre les obstacles à l’amour et les « faux prophètes ».

A une question sur la « violence contre les étrangers »: le cardinal Turkson a notamment répondu que la politique contre les migrations provoque le développement de « l’iniquité » et de la « corruption ».

Pour ce qui est de la « non violence chrétienne », il a répondu que la non violence « est un projet de promotion de la dignité de la personne », non pas une simple « rhétorique contre la guerre ».

Après une question sur le jeûne, il a fait remarquer que le jeûne chrétien peut prendre des « formes différentes ». Et que la pratique « doit aider à reconnaître que le corps et ses désirs ne sont pas toujours d’accord avec l’esprit » et que « le chrétien est appelé à vivre des fruits de l’Esprit ».

Natalia Peiro a fait observer que le jeûne « peut nous rapprocher des personnes qui ont des besoins des privations qu’ils soient catholiques ou pas… ».

Elle a aussi souligné que le message est centré sur la charité du Christ et elle a cité la première Epître de saint Paul aux Corinthiens (ch. 13). Elle a fait observer que le carême « est un temps propice pour réfléchir » et raviver le « témoignage de la charité », « annoncer le Royaume ».

Elle a cité parmi les défis actuels de la charité la mobilité humaine, la traite des personnes, la lutte pour la préservation de la planète, la lutte contre la violence contre les femmes, les enfants, personnes âgées, les minorités.

Et elle a aussi évoqué la nécessité, pendant le carême, d’une « introspection » pour arriver à « reconnaître dans l’autre le visage du Christ »: « Là où il y a la charité il y a Dieu », a-t-elle rappelé.

Elle a souhaité que le carême soit  l’occasion de promouvoir une « culture de la rencontre ».

Le p. Krzysztof Marcjanowicz, a souligné que le pape encourage l’initiative « Vingt-Quatre heures pour le Seigneur » également cette année pour le carême: une église sera ouverte pour l’adoration et la réconciliation dans les diocèses. Et un livret en différentes langues sera disponible sur le site du Conseil pontifical pour la Nouvelle évangélisation pour soutenir la prière des communautés.

 

 

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel