Faire un don
@ livelaudatosi.org

@ livelaudatosi.org

«Laudato si’ et les grandes villes», présentation des Actes du congrès

En question l’eau potable, l’air et l’augmentation des déchets

« Laudato si’ et les grandes villes »: ce livre édité par la Librairie éditrice vaticane et le Dicastère pour la communication, sera présenté demain, 30 janvier 2019 à Rome, dans la Salle Marconi du Palazzo Pio (Piazza Pia, 3), siège de Radio Vatican, annonce le dicastère.

Sous la direction du card. Lluís Martínez Sistach, archevêque émérite de Barcelone et président de la Fondation « Antoni Gaudí para las Grandes Ciudades », l’ouvrage rassemble les Actes du IIème Congrès international de la Fondation qui a eu lieu à Rio de Janeiro les 13-15 juillet 2017.

À la conférence de presse, interviendront Mgr Marcelo Sánchez Sorondo, chancelier de l’Académie pontificale des Sciences, le card. Lluís Martínez Sistach, le professeur Maurizio Iaccarino, vice-observateur permanent de l’Ordre de Malte auprès de l’UNESCO et le fr. Giulio Cesareo OFMConv., responsable éditorial de la Librairie éditrice vaticane.

Le congrès « Laudato si’ et les grandes villes », organisé par la Fondation « Antoni Gaudí para las Grande Ciudades » et par l’archidiocèse de Rio de Janeiro, a abordé trois grandes questions qui ont des répercussions sur la vie des citoyens dans les villes et en réalité de tous les habitants de notre planète – l’eau potable, la qualité de l’air et l’augmentation constante des déchets – à la lumière des contenus de l’encyclique Laudato si’, publiée par le pape François le 24 mai 2015.

Le document magistériel du pape est en effet le point de départ de toutes les réflexions et des débats du symposium. Le défi lancé aux participants n’était pas simplement de réfléchir sur l’environnement au sens strict mais d’aborder toutes les questions, y compris la question écologique, d’un point de vue mondial en partant précisément de la réalité de la Maison commune. Notre planète n’est pas seulement un conteneur de la vie des hommes dont il faut prendre soin et qu’il faut respecter pour mieux vivre mais c’est un espace modelé par notre vie et par nos actions afin que « maison » signifie être ensemble, les uns avec les autres.

« Les problèmes débattus dans ces pages, écrit le card. Sistach dans le prologue des Actes, sont des problèmes d’une grande portée et ils sont traités dans l’espoir de trouver des solutions » afin de rappeler l’humanité au respect de la création.

Les conférences rassemblées sont signées par : Joan O. Grimalt, Maurizio Iaccarino, Josefá Carlos de Siqueira, Pedro Oyola, María Neira, Miquel Barbarà Anglès, Marcel Szanto Narea, Pilar Tello Espinoza, Marcelo Sánchez Sorondo, Lluís Martínez Sistach.

Le card. Orani João Tempesta, le rabbin Abraham Skorka et Omar Ahmed ont parlé sur le thème « Le catholicisme, le judaïsme et l’islam face au défi écologique » tandis que Josefá Carlos De Siqueira e Armand Puig i Tárrech ont débattu sur : « Problématique écologique et monde universitaire ».

L’ouvrage fait partie de « Il Nostro Tempo », la nouvelle collection lancée par la maison d’édition née à la suite des enseignements du Concile Vatican II qui exhorte l’Église à scruter les signes des temps pour reconnaître derrière les événements et les dynamiques culturelles l’action douce et décidée de l’Esprit qui appelle à la conversion et qui donne courage et espérance. Il Nostro Tempo a pour but d’affronter l’aujourd’hui, pour en saisir les défis avec sagesse et clairvoyance et fournir les éléments pour apporter sa contribution avec compétence et amour.

Lluís Martínez Sistachest archevêque émérite de Barcelone (Espagne) où il est né en 1937. Ordonné prêtre en 1961 et créé cardinal en 2007, il a été président du Conseil épiscopal pour les questions juridiques. Il a publié de nombreux articles dans des revues spécialisées et de divulgation sur des questions canoniques et pastorales, en particulier relatives au mariage, à l’organisation de l’Église et aux relations entre l’Église et l’État.

Pour la Librairie éditrice vaticane, il a publié ces dernières années : La pastorale des grandes villes (2015), État laïc et société multi-religieuse (2015), Comment appliquer Amoris laetitia (2017) et Un cardinal se confesse (2017).

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel