Faire un don
Le pape avec Mgr Ruiz et Kevin Systrom, Instragram © RV

Le pape avec Mgr Ruiz et Kevin Systrom, Instragram © RV

Laudato Si’ « élargit le regard sur l’origine de la crise écologique », affirme Mgr Ruiz

Quatrième anniversaire de la publication de l’encyclique

« Ce document pontifical élargit le regard sur l’origine de la crise écologique et se concentre sur ses causes humaines plutôt que sur les effets de la dégradation des divers écosystèmes », affirme le secrétaire du Dicastère pour la communication, Mgr Lucio Adrián Ruiz.

À l’occasion du quatrième anniversaire de la publication de l’encyclique Laudato Si ‘ (24 mai 2015), Mgr Ruiz parle de l’importance de ce document et de la relation du pape François avec les innovations technologiques dans une longue interview accordée à Vatican News le 24 mai 2019.

Dans l’encyclique, explique le secrétaire – numéro 2 du dicastère – le pape nomme « le modèle de développement ‘technocratique’ (différent du modèle technologique) parmi les principaux responsables de la situation actuelle ».

« La technologie n’est pas neutre aux yeux du pape, poursuit Mgr Ruiz, car, tout en favorisant le développement, elle peut également engendrer des problèmes environnementaux, sociaux, économiques et politiques à grande échelle. »

« Le pape conçoit la technologie comme un outil très utile, comme un grand fruit de la créativité humaine », dit Mgr Ruiz. Cependant, « les innovations technologiques, même si elles ont été conçues pour un bien, peuvent être utilisées à des fins malveillantes ».

« Le pape François, explique le secrétaire, nous met en garde contre le rôle de la technologie dans le ‘modèle technocratique’, dans lequel la réalité n’est mesurée et gérée que d’un point de vue économique » tandis que « les dimensions environnementale, sociale, psychologique et spirituelle de la société humaine occupent une place secondaire ».

« La technologie a un caractère missionnaire, souligne aussi Mgr Ruiz, car elle a une portée infiniment plus grande pour la proclamation de l’Évangile. Avec l’aide de la technologie, nous pouvons nous mettre dans une attitude de ‘sortie’ jusqu’aux ‘bouts de la terre’, pour rencontrer ceux qui n’ont pas la possibilité de recevoir les paroles de la vie du message évangélique là où ils se trouvent. »

Mgr Ruiz affirme que « du point de vue des technologies de l’information et de la communication », le pape François « était très enthousiaste à l’idée de pouvoir utiliser les réseaux sociaux pour toucher de plus en plus de personnes avec l’Évangile ».

Le secrétaire parle aussi de la réforme du Dicastère pour la communication afin que « l’utilisation de la technologie … soit conforme à Laudato Si ‘». Il évoque « la création d’une plate-forme multimédia, multilingue et multiculturelle où convergent aujourd’hui les contenus produits par plus de 30 équipes de pays des cinq continents ».

« Au terme de la longue réforme de l’infrastructure technologique, ajoute-t-il, nous avons observé une économie d’énergie de 30% par rapport au système précédent ».

Ainsi, souligne Mgr Ruiz, le Saint-Siège essaye de donner un bon exemple à tous les fidèles : « Le pape espère, dit-il, qu’il s’agira d’une invitation et d’une référence au niveau ecclésial pour toutes les communautés catholiques du monde, afin qu’elles puissent voir dans les gestes du Saint-Siège une manière concrète d’agir dans la vie quotidienne et dans la relation à l’environnement. »

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel