La mission de l’école et de l’enseignant selon le pape François

«Journée mondiale des enseignants» promue par l’UNESCO

Congrès Scholas Occurentes, 29 mai 2016 © L'Osservatore Romano

Congrès Scholas Occurentes, 29 mai 2016 © L'Osservatore Romano

Pour le pape François, « la mission de l’école et des enseignants est de développer le sens du vrai, du bien et du beau ».

Le pape a en effet fait poster ce tweet sur son compte @Pontifex_fr, ce jeudi 5 octobre 2017, à l’occasion de la « Journée mondiale des enseignants » promue par l’UNESCO.

L’éducation est un domaine que le pape François a beaucoup réfléchi : il a lui-même l’expérience de l’enseignement.

Ce thème du vrai, du beau, du bien, le pape en a parlé a monde de l’école italienne le 10 mai 2014 en disant notamment: « J’aime l’école parce qu’elle nous éduque au vrai, au bien et au beau. Les trois vont ensemble. L’éducation ne peut pas être neutre. Ou elle est positive, ou elle est négative ; ou elle enrichit, ou elle appauvrit ; ou elle fait grandir la personne, ou elle l’affaiblit, et peut même aller jusqu’à la corrompre. Et dans l’éducation, ce que nous avons entendu aujourd’hui est très important : un échec propre est toujours plus beau qu’une victoire sale ! Souvenez-vous en ! Cela nous fera du bien pour la vie. Disons-le ensemble : un échec propre est toujours plus beau qu’une victoire sale. Tous ensemble ! Un échec propre est toujours plus beau qu’une victoire sale ! »

Il ajoutait : « Ces trois dimensions ne sont jamais séparées, mais toujours liées. Si une chose est vraie, elle est bonne et elle est belle ; si elle est belle, elle est bonne et elle est vraie ; et si elle est bonne, elle est vraie et elle est belle. Et ensemble, ces éléments nous font grandir et nous aident à aimer la vie, même quand nous allons mal, même au milieu des problèmes. La véritable éducation nous fait aimer la vie, nous ouvre à la plénitude de la vie!  »

Il parlait aussi des “trois langues” à conjuguer harmonieusement: « Je vous souhaite à tous, parents, enseignants, personnes qui travaillez dans les écoles, élèves, une belle route dans l’école, une route qui permette de développer les trois langues qu’une personne mûre doit savoir parler : la langue de l’esprit, la langue du cœur et la langue des mains. Mais harmonieusement, c’est-à-dire penser ce que tu sens et ce que tu fais, bien sentir ce que tu penses et ce que tu fais, et bien faire ce que tu penses et ce que tu sens. Trois langues, harmonieuses et ensemble ! »

Pour promouvoir une éducation de qualité et inclusive, pas élitiste, le pape apporte son soutien à Scholas Occurrentes,.

L’initiative a vu le jour à Buenos Aires (Argentine) en 2001, alors que l’archevêque était Jorge Mario Bergoglio, sous le nom d’ “Ecoles de voisins” et d’ “Ecoles sœurs”, intégrant des élèves d’écoles publiques et privées, de toutes les religions, afin d’éduquer les jeunes à s’engager pour le bien commun.

C’est une organisation internationale sans but lucratif, promue par le pape François pour “rétablir le pacte éducatif” avec la coopération des acteurs de la société en vue d’une “culture de la rencontre pour la paix grâce à l’éducation”.

Le 5 octobre, comme chaque année depuis 1994, la Journée mondiale des enseignants commémore l’anniversaire de la signature de la Recommandation OIT/UNESCO concernant la condition du personnel enseignant (1966) dont le 50ème anniversaire a été célébré l’an dernier, rappelle le site de l’UNESCO.

Cette année, la Journée mondiale des enseignants marque aussi le 20ème anniversaire de la Recommandation de l’UNESCO concernant la condition du personnel enseignant de l’enseignement supérieur (1997).

En 2017, la Journée mondiale des enseignants a pour thème « Enseigner en liberté, autonomiser les enseignants ».

L’UNESCO souligne aussi le défi de recruter des enseignants : selon l’Institut de statistique de l’UNESCO, le monde aura besoin de 69 millions d’enseignants pour parvenir à l’universalisation de l’enseignement primaire et secondaire d’ici à 2030.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!