Journée mondiale des pauvres : 4000 personnes démunies autour du pape

Et 1500 invités au déjeuner avec lui

Déjeuner avec des pauvres, migrants, détenus, Bologne © L'Osservatore Romano

Déjeuner avec des pauvres, migrants, détenus, Bologne © L'Osservatore Romano

Pour la première Journée mondiale des pauvres (19 novembre 2017), plus de 4.000 personnes démunies participeront à la messe avec le pape François et 1500 partageront le déjeuner du pape, indique un communiqué du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation. Un « Centre de soins solidaire » sera également ouvert du lundi 13 au dimanche 19 novembre, sur la Place Pie XII près du Vatican, précise la note datée du 14 novembre.

Cet événement a été voulu par le pape François, en conclusion du Jubilé de la miséricorde, « afin que toute la communauté chrétienne soit appelée à tendre la main aux pauvres, aux faibles, aux hommes et aux femmes dont la dignité est bafouée », rappelle le dicastère organisateur.

Au cours de cette journée, plus de 4.000 personnes démunies de Rome et du Latium mais aussi de différents diocèses du monde (Paris, Lyon, Nantes, Angers, Beauvais, Varsovie, Cracovie, Solsona, Malines-Bruxelles, Luxembourg…) rejoindront la basilique Saint Pierre pour participer à la messe célébrée par le pape François à 10h. À l’issue de la célébration, 1.500 d’entre eux seront accueillis dans la Salle Paul VI pour prendre part à un repas festif avec le pape.

C’est l’orchestre de la Gendarmerie vaticane et le chœur « Les notes douces », composé d’enfants de 5 à 14 ans, qui animeront ce moment. Le service sera assuré par 40 diacres du diocèse de Rome et par quelque 150 bénévoles. Le menu, préparé par le restaurant « Al Pioppeto », sera composé de petits gnocchi sardes revenus à la poêle avec des tomates, des olives et du fromage Collina Veneta, d’un sauté de veau aux légumes, de polenta et brocolis de Bassano, d’un tiramisù à la vénitienne.

Les autres 2.500 personnes seront transférées dans des cantines, séminaires et collèges catholiques de Rome pour participer elles aussi à un déjeuner festif. Pour impliquer toutes les personnes démunies, le Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation a demandé l’aide de plusieurs associations (Caritas, Sant’Egidio, Ordre de Malte, Communauté Jean XXIII, Fratello 2016, Équipes Saint Vincent de Paul…).

Parmi les initiatives en préparation de la Journée : le Presidio Sanitario Solidale (Centre de soins solidaire), actif du lundi 13 au dimanche 19 novembre, de 9h à 16h, sur la Place Pie XII. Dans ce domaine médical, seront effectuées gratuitement, pour tous ceux qui le demanderont, des analyses cliniques et des visites médicales spécialisées en cardiologie, dermatologie, infectiologie, gynécologie et andrologie.

Divers instituts ont collaboré à ce projet : la Structure de la Direction pour la santé et l’hygiène de l’État du Vatican, l’hôpital Gemelli, Rome Tor Vergata, la Croix Rouge italienne, l’Armée italienne et la Confédération nationale des Miséricordes d’Italie.

Par ailleurs, une veillée de prière sera célébrée pour le monde du bénévolat, le samedi 18 novembre, à 20 h, dans la basilique Saint-Laurent-hors-les-Murs. A l’empereur qui lui demandait la richesse de l’Église, le saint diacre Laurent présenta les pauvres en disant : « Voici le vrai trésor de l’Église ».

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!