Faire un don
Messe de canonisation © L'Osservatore Romano

Messe de canonisation © L'Osservatore Romano

Journée du refus de la misère: éradiquer les causes

Paroles du pape à l’angélus (Traduction intégrale)

Pour la Journée mondiale du refus de la misère, célébrée le 17 octobre 2017, le pape François a appelé à identifier et à éradiquer ses causes, car « la misère n’est pas une fatalité ».

En introduisant l’angélus du 15 octobre place Saint-Pierre, au terme de la messe de canonisation de 35 bienheureux, le pape a aussi appelé à « promouvoir des relations fraternelles et solidaires, pour le bien de l’Eglise et de la société ».

Paroles du pape à l’angélus

Chers frères et sœurs,

Au terme de cette célébration, je vous salue tous cordialement, qui êtes venus de divers pays pour rendre hommage aux nouveaux saints. Ma pensée respectueuse va de façon particulière aux délégations officielles du Brésil, de France, d’Italie, du Mexique, de l’Ordre de Malte et d’Espagne. Que l’exemple et l’intercession de ces témoins lumineux de l’Evangile nous accompagnent sur notre chemin et nous aident à toujours promouvoir des relations fraternelles et solidaires, pour le bien de l’Eglise et de la société.

Accueillant le désir de quelques Conférences épiscopales d’Amérique Latine, ainsi que la voix de divers pasteurs et fidèles d’autres parties du monde, j’ai décidé de convoquer une Assemblée spéciale du synode des évêques pour la région pan-amazonienne, qui aura lieu à Rome au mois d’octobre 2019. L’objectif principal de cette convocation est d’identifier de nouvelles voies pour l’évangélisation de cette partie du Peuple de Dieu, spécialement des indigènes, souvent oubliés et sans perspective d’un avenir serein, notamment à cause de la crise de la forêt amazonienne, poumon d’une importance capitale pour notre planète. Que les nouveaux saints intercèdent pour cet événement ecclésial, afin que, dans le respect de la beauté de la création, tous les peuples de la terre louent Dieu, le Seigneur de l’univers, et éclairés par Lui, parcourent des chemins de justice et de paix.

Je rappelle aussi qu’après-demain sera célébrée la Journée mondiale du refus de la misère. La misère n’est pas une fatalité : elle a des causes qui doivent être reconnues et supprimées, pour honorer la dignité de beaucoup de nos frères et sœurs, à l’exemple des saints.

Et à présent, nous nous tournons en prière vers la Vierge Marie.

Angelus Domini…

Traduction de Zenit, Anne Kurian

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel