Faire un don
Angélus du 11 novembre 2018, capture Vatican Media

Angélus du 11 novembre 2018, capture Vatican Media

Journée des pauvres : le pape souhaite une attention croissante aux besoins des plus petits

Paroles après l’angélus (traduction intégrale)

A l’occasion de la Journée mondiale des pauvres, célébrée le 18 novembre 2018, une base de santé a été installée durant une semaine sur la place Saint-Pierre, pour offrir « des soins à ceux qui sont en difficulté », a annoncé le pape François.

Il a évoqué cette initiative lors de l’angélus qu’il a présidé ce 11 novembre, souhaitant « que cette Journée favorise une attention croissante aux besoins des plus petits, des marginalisés, des affamés ».

Le pape François a institué la Journée mondiale des pauvres à l’issue du Jubilé de la miséricorde, dans sa Lettre apostolique Misericordia et misera (§ 21), rendue publique le 21 novembre 2016. La première Journée mondiale des pauvres a été célébrée le 19 novembre 2017.

Voici notre traduction des paroles du pape prononcées après la prière mariale.

Paroles du pape François après l’angélus

Chers frères et sœurs,

Hier, à Barcelone, a eu lieu la béatification du père Teodoro Illera del Olmo et de 15 compagnons martyrs. Il s’agit de treize consacrés et trois fidèles laïcs. Neuf religieux et laïcs appartenaient à la Congrégation de Saint-Pierre-aux-liens ; trois religieuses étaient capucines de la Mère du Divin Pasteur et l’une était franciscaine du Sacré Cœur. Ces nouveaux bienheureux ont tous été tués pour leur foi, dans des lieux et à es dates différentes, durant la guerre et la persécution religieuse du siècle dernier en Espagne. Louons le Seigneur pour ces témoins courageux et un applaudissement à eux !

On célèbre aujourd’hui le centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale, que mon prédécesseur Benoît XV a qualifiée de “massacre inutile”. Aujourd’hui à 13h30 heure italienne, les cloches sonneront dans le monde entier, y compris celles de la basilique Saint-Pierre. La page historique du premier conflit mondial est pour tous un avertissement sévère à rejeter la culture de la guerre et à rechercher tout moyen légitime pour mettre fin aux conflits qui aujourd’hui encore ensanglantent de nombreuses régions du monde. Il semble que nous n’apprenions jamais. Tandis que nous prions pour toutes les victimes de cette énorme tragédie, nous disons avec force : investissons dans la paix, pas dans la guerre ! Et, comme signe emblématique, prenons celui du grand saint Martin de Tours, dont c’est aujourd’hui la mémoire : il découpa en deux son manteau pour le partager avec un pauvre. Ce geste de solidarité humaine nous indique à tous le chemin pour construire la paix.

Dimanche prochain l’on célèbre la Journée mondiale des pauvres, avec de nombreuses initiatives d’évangélisation, de prière et de partage. Ici aussi Place Saint-Pierre, a été installée une base sanitaire qui offrira des soins à ceux qui sont en difficulté durant une semaine. Je souhaite que cette Journée favorise une attention croissante aux besoins des plus petits, des marginalisés, des affamés.

Je vous remercie tous, vous qui êtes venus de Rome, d’Italie et de nombreuses parties du monde. Je salue les fidèles de Mengíbar (Espagne), ceux de Barcelone, le groupe du Cœur Immaculé de Marie provenant du Brésil, et celui de l’Union mondiale des enseignants catholiques. Je salue le Centre touristique ACLI de Trente, les fidèles de San Benedetto Po et les confirmands de Chiuppano. Je salue aussi les nombreux Polonais que je vois ici. Il y en a tant !

A tous je souhaite un bon dimanche. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Bon appétit et au-revoir !

Traduction de Zenit, Anne Kurian

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel