Faire un don
Angélus du 10 février 2019, capture Vatican Media

Angélus du 10 février 2019, capture Vatican Media

Journée contre la traite des personnes : appel du pape aux gouvernants

Protéger les victimes et affronter les causes de ce fléau

A l’occasion de la Journée mondiale de prière et de réflexion contre la traite des êtres humains (8 février), le pape François a lancé un appel aux gouvernants, « pour que les causes de ce fléau soient affrontées avec décision et que les victimes soient protégées ».

Lors de l’angélus qu’il présidait place Saint-Pierre ce 10 février 2019, le pape a en effet évoqué cette journée, invitant tout le monde à « collaborer en dénonçant les cas d’exploitation et d’esclavage d’hommes, de femmes et d’enfants » et à prier.

Voici notre traduction des paroles que le pape a prononcées après la prière mariale.

Paroles du pape après l’angélus

Chers frères et sœurs,

Il y a deux jours, en la mémoire liturgique de sainte Joséphine Bakhita, a eu lieu la cinquième “Journée mondiale contre la traite des personnes”. Le thème de cette année : “Ensemble contre la traite” [Applaudissements place Saint-Pierre] – Encore une fois ! “Ensemble contre la traite”. N’oubliez pas cela. Il invite à unir les forces pour vaincre ce défi. Je remercie tous ceux qui combattent sur ce front, en particulier beaucoup de religieuses. J’appelle spécialement les gouvernants, pour que les causes de ce fléau soient affrontées avec décision et que les victimes soient protégées. Mais nous pouvons et nous devons tous collaborer en dénonçant les cas d’exploitation et d’esclavage d’hommes, de femmes et d’enfants. La prière est la force qui soutient notre engagement commun. C’est pourquoi je vous invite à présent à réciter ensemble la prière à sainte Joséphine Bakhita qui a été distribuée place Saint-Pierre. Prions ensemble.

Sainte Joséphine Bakhita, enfant tu as été vendue comme esclave et tu as dû affronter des difficultés et des souffrances indicibles. Une fois libérée de ton esclavage physique, tu as trouvé la vraie rédemption dans la rencontre avec le Christ et son Église.

Sainte Joséphine Bakhita, aide ceux qui sont prisonniers de l’esclavage. En leur nom, intercède auprès du Dieu de la miséricorde, afin que les chaînes de leur prison puissent être brisées. Puisse Dieu lui-même libérer tous ceux qui ont été menacés, blessés ou maltraités par la traite et par le trafic d’êtres humains.

Apporte le soulagement à ceux qui survivent à cet esclavage et enseigne-leur à voir en Jésus le modèle de foi et d’espérance afin que leurs blessures puissent guérir. Nous te supplions de prier et d’intercéder pour chacun de nous : afin que nous ne tombions pas dans l’indifférence, afin que nous ouvrions les yeux et que nous puissions regarder les misères et les blessures de tous nos frères et sœurs privés de leur dignité et de leur liberté et écouter le cri de leur appel. Amen.

Sainte Joséphine Bakhita, prie pour nous.

Je vous salue tous, romains et pèlerins ! En particulier les fidèles de Vérone et le groupe “Mendicanti di Sogni”, de Schio.

A tous je souhaite un bon dimanche. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Bon appétit et au-revoir.

Traduction de Zenit, Anne Kurian

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel