Journée contre la torture: le pape encourage les efforts pour l’abolition

Et le soutien des victimes

Le pape François salue la foule © L'Osservatore Romano

Le pape François salue la foule © L'Osservatore Romano

« Je réitère la ferme condamnation de toute forme de torture et invite à l’effort pour son abolition et le soutien des victimes et proches ». C’est le tweet du pape François publié le 26 juin 2017, à l’occasion de la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture.

Cette Journée internationale des Nations unies a été instaurée en 1997, « en vue d’éliminer totalement la torture et d’assurer l’application effective de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, qui est entrée en vigueur le 26 juin 1987 ». Le Saint-Siège a adhéré à cette convention en 2002.

D’après l’ONG chrétienne de lutte contre la torture ACAT, qui publie chaque année un rapport sur ce thème, un pays sur deux pratique toujours la torture, y compris des États démocratiques.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!