Faire un don
Messe avec les jeunes, cathédrale St Mary, Rangoun, Myanmar © L'Osservatore Romano

Messe avec les jeunes, cathédrale St Mary, Rangoun, Myanmar © L'Osservatore Romano

JMJ 2018: Jeunes, « le Seigneur nous veut libres de la peur! »

Message du pape François pour la JMJ dans les diocèses

« Chaque jour de l’année, le Seigneur nous veut libres de la peur », déclare le pape François aux jeunes dans son message pour la Journée mondiale de la jeunesse 2018, le dimanche des Rameaux, 25 mars. Pour cela, le pape forme les jeunes au « discernement ».

Le message est publié par le Saint-Siège ce jeudi 22 février, à 11h, en français, arabe, allemand, anglais, espagnol, italien et portugais. Le texte complet se trouve sur le site FR.ZENIT.ORG dans la traduction officielle du Saint-Siège.

Le thème est tiré de l’évangile de l’Annonciation, fête qui ne tombe pas le 25 mars cette année, mais est reportée au 9 avril.

Le pape fait notamment observer que « souvent l’obstacle à la foi n’est pas l’incrédulité, mais la peur » et le remède à ces peurs c’est le travail du discernement: « Le travail de discernement, en ce sens, après avoir identifié nos peurs, doit nous aider à les surmonter en nous ouvrant à la vie et en affrontant avec sérénité les défis qu’elle nous présente. Pour nous chrétiens, en particulier, la peur ne doit jamais avoir le dernier mot, mais être l’occasion pour accomplir un acte de foi en Dieu… et également dans la vie ! »

« Cela signifie, explique encore le pape aux jeunes, croire au caractère fondamentalement bon de l’existence que Dieu nous a donnée, croire qu’il conduit à bon port y compris dans à travers des circonstances et des vicissitudes qui sont souvent mystérieuses pour nous. »

Il les invite à ne pas alimenter les peurs: « Si au contraire, nous nourrissons les peurs, nous tendrons à nous replier sur nous-mêmes, à nous barricader pour nous défendre contre tout et contre tous, en restant comme paralysés. Il faut réagir ! Ne jamais s’enfermer ! Dans les Saintes Écritures, nous trouvons 365 fois l’expression ‘‘sois sans crainte’’, avec toutes ses variantes. »

Et le pape donne aux jeunes comme modèle une « jeune », Marie, à laquelle l’ange dit en effet: « Sois sans crainte! »

Il invite les jeunes à imiter Marie plus spécialement dans son amour, qui bannit la crainte: « Si nous nous laissons contaminer par l’exemple de Marie, nous vivrons concrètement cette charité qui nous pousse à aimer Dieu au-delà de tout et de nous-mêmes, à aimer les personnes avec lesquelles nous partageons la vie quotidienne. Et nous aimerons également celui qui en soi pourrait sembler peu aimable. C’est un amour qui se fait service et dévouement, surtout envers les plus faibles et les plus pauvres, qui transforme nos visages et nous remplit de joie. »

Le pape conclut en lançant un défi aux jeunes en préparation à la JMJ 2019 à Panama: « Chers jeunes, le Seigneur, l’Église, le monde, attendent aussi votre réponse à l’appel unique que chacun a dans cette vie ! Tandis que s’approchent les JMJ du Panama, je vous invite à vous préparer à ce rendez-vous dans la joie et l’enthousiasme de celui qui veut prendre part à une grande aventure. Les JMJ sont pour les courageux ! Pas pour les jeunes qui ne cherchent que le confort et qui reculent face aux difficultés. Acceptez-vous le défi ? »

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel