Faire un don
Card. Marc Ouellet @ Facebook

Card. Marc Ouellet @ Facebook

JMJ 2019 : ces jeunes sont «des agents d’espérance», affirme le card. Ouellet  

«Des agents de transformation sociale et à l’intérieur de l’Église» 

« Des agents d’espérance », ainsi a qualifié les jeunes participants des JMJ au Panama le cardinal canadien Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques et président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine : « Ils sont venus avec leur énergie, leur foi, et ils ont donné le témoignage de jeunes qui croient et qui veulent être des missionnaires. »

C’est ce que le cardinal, qui était lui-même présent aux JMJ 2019, a dit dans une interview à Vatican News ce lundi 28 janvier 2019.

En parlant du « message à retenir » pour l’Amérique centrale et pour l’Amérique du Sud après ces JMJ, le cardinal a souligné qu’il consiste à « un capital d’espérance extraordinaire dans la jeunesse latino-américaine ». « Ces jeunes-là, qui sont venus à la rencontre du pape parce que le pape les invite à rencontrer Jésus, ont répondu à son appel, ils sont venus avec enthousiasme, a dit le cardinal. Ils repartent avec une motivation plus profonde, et je crois qu’ils sont plus conscients d’être des agents de transformation sociale et de transformation à l’intérieur de l’Église aussi. »

Pour le préfet de la Congrégation pour les évêques, les JMJ au Panama sont « une magnifique réussite au plan de l’organisation, au plan de la participation, de l’enthousiasme des jeunes ». C’est aussi « l’une des plus motivantes » JMJ « dans le sens que les jeunes qui sont venus ont eu à surmonter des difficultés ».

Il a particulièrement souligné l’importance du thème marial : « La teinte mariale », a-t-il noté, « a donné une note spirituelle très belle à ces JMJ, pour les porter au centre de la foi avec l’exemple de Marie et sa présence. » « Cela convenait très bien à l’Amérique latine, a ajouté le cardinal, parce que la Vierge Marie fait partie des éléments d’unité du continent. »

Le cardinal Ouellet a partagé ses émotions d’un moment des JMJ qui l’avait particulièrement marqué : il s’agit de « la consécration de l’autel de la Basilique de Panama, après sept ou huit ans de rénovations » : « Ça a été un splendide moment d’Église locale, avec le Saint-Père présidant et offrant aussi à l’archevêque des lieux de compléter avec lui les rites de consécration de l’autel, a-t-il expliqué. Pour moi qui suis le préfet [de la Congrégation] des évêques, c’était émouvant. »

 

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel