Faire un don
Audience générale du 23 octobre 2019 © Vatican Media

Audience générale du 23 octobre 2019 © Vatican Media

Italie : le pape visitera la « Terre des feux » le 24 mai

Auprès d’une population touchée par la pollution

Le pape François se rendra le 24 mai 2020 dans le diocèse d’Acerra, au centre de la « Terre des feux et des poisons » (« Terra dei fuochi e dei veleni »), territoire très pollué au sud de l’Italie, en Campanie. Le Bureau de presse a confirmé ce déplacement le 8 février.

Il s’agira de la deuxième visite du pape – après celle de juillet 2014 – dans cette région comprise dans les provinces de Naples et de Caserte, où la criminalité organisée – ici, la Camorra – est responsable de la pollution des terres du fait du recyclage illégal de déchets toxiques et où les cancers se multiplient.

Cette visite aura lieu à l’occasion du cinquième anniversaire de l’encyclique Laudato si’. « La présence du pape François dans nos terres… est un don », « un signe de réconfort et d’encouragement », s’est réjoui l’évêque du diocèse, Mgr Antonio Di Donna, dans un entretien à Vatican News : « c’est un temps de grâce que le Seigneur nous fait vivre ».

Les évêques de Campanie, ajoute-t-il, « sont très engagés depuis longtemps sur le front de l’éducation, de la protection, du soutien à la population ». Le 18 avril, aura lieu d’ailleurs un événement dédié à la protection de la création, avec la participation de la Conférence des évêques d’Italie.

La matinée du pape sur place commencera à 9h. Avant de célébrer une messe, il rencontrera les maires de la Terre des feux et les parents des enfants morts de cancer. Il s’agit, dans la préparation de cette visite, indique Mgr Di Donna, de « continuer à sensibiliser sur ce thème », avec l’encyclique du pape.

Lors de l’audience générale du 14 mai 2014, le pape avait salué une délégation d’habitants de la Terre des feux, les assurant de sa « proximité spirituelle », et souhaitant « que la dignité de la personne humaine et le droit à la santé prévalent toujours sur tout autre intérêt ».

Lors de sa précédente visite à Caserte, le pape avait appelé à dire « non » à l’illégalité, quelle que soit sa forme.

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel