Faire un don
Le p. Marcello Maruzzo t Luis Obdulio Arroyo Navarro martyrs au Guatemala © calendariofrancescanosecolare.blogspot.fr

Le p. Marcello Maruzzo t Luis Obdulio Arroyo Navarro martyrs au Guatemala © calendariofrancescanosecolare.blogspot.fr

Guatemala : le pape confie les chrétiens persécutés aux deux nouveaux bienheureux

Paroles après l’angélus (Traduction intégrale)

Le pape François a confié « tous les frères et sœurs qui malheureusement encore aujourd’hui, dans diverses parties du monde, sont persécutés parce que témoins de l’Evangile », aux deux nouveaux bienheureux du Guatemala, dont la béatification a eu lieu le 27 octobre 2018 : le franciscain José Tullio Maruzzo, et Luis Obdulio Arroyo Navarro, martyrs.

Lors de l’angélus du lendemain place Saint-Pierre, il a salué leur béatification, invitant la foule à les applaudir. Le père Tullio Maruzzo  est originaire de Lapio di Arcugnano, dans la province de Vicence, en Italie, où il est né le 23 juillet 1929. Entré chez les franciscains, il part en mission au Guatemala où il vécut 21 ans, se dépensant pour la charité et la justice, malgré les menaces des propriétaires fonciers qui prennent possession des terres des pauvres, sur une base de faux documents.

Le 1er juillet 1981, de retour de la réunion de la catéchèse, le père Tullio est tué avec Luis Obdulio Arroyo Navarro, un jeune catéchiste né le 21 juin 1950 à Quiriguá, Los Amates, Izabal (Guatemala), secrétaire laïc du diocèse d’Izabal.

Paroles du pape après l’angélus

Chers frères et sœurs,

J’exprime ma proximité à la ville de Pittsburgh, aux Etats-Unis, et en particulier à la communauté juive, touchée hier par un terrible attentat dans la synagogue. Que le Très-Haut accueille les défunts dans sa paix, qu’il console leurs familles et soutienne les blessés. En réalité, nous sommes tous blessés par cet acte de violence inhumain. Que le Seigneur nous aide à éteindre les foyers de haine qui se développent dans nos sociétés, en renforçant le sens de l’humanité, le respect de la vie, les valeurs morales et civiles et la sainte crainte de Dieu, qui est Amour et Père de tous.

Hier, à Morales, au Guatemala, José Tullio Maruzzo, religieux des Frères mineurs, et Luis Obdulio Arroyo Navarro, mort en haine de la foi au siècle dernier, durant la persécution contre l’Eglise, engagée à promouvoir la justice et la paix, ont été proclamés bienheureux. Louons le Seigneur et confions l’Eglise guatémaltèque à leur intercession, ainsi que tous les frères et sœurs qui malheureusement encore aujourd’hui, dans diverses parties du monde, sont persécutés parce que témoins de l’Evangile. Aux deux Bienheureux, un applaudissement, tous !

Je vous salue avec affection, chers pèlerins d’Italie et de divers pays, en particulier les jeunes provenant de Maribor (Slovénie), la Fondation espagnole “Centro Académico Romano” et les paroissiens de San Siro vescovo à Canobbio (Suisse). Je salue les volontaires du sanctuaire saint Jean XXIII de Sotto il Monte, à 60 ans de l’élection du bien-aimé pape bergamasque ; ainsi que les fidèles de Cesena et de Thiene, les servants d’autel et les jeunes de l’Action catholique du diocèse de Padoue.

Aujourd’hui l’on célèbre la fête du Señor de los Milagros (Seigneur des miracles), très importante à Lima et dans tout le Pérou ; j’adresse une pensée reconnaissante au peuple péruvien et à la communauté péruvienne de Rome. Dimanche dernier vous étiez ici avec l’image du Señor de los Milagros, et je ne m’en suis pas aperçu. Tous mes vœux au jour de sa fête ! Et je salue avec affection la communauté vénézuélienne en Italie, rassemblée ici avec l’image de Notre Dame de Chiquinquirá, la Chinita.

A vous tous je souhaite un bon dimanche et, s’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Bon appétit et au-revoir !

Traduction de Zenit, Anne Kurian

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel