Faire un don
Abbé Jean-Baptiste Fouque @ diocèse de Marseille

Abbé Jean-Baptiste Fouque @ diocèse de Marseille

France: prochaine béatification d’un prêtre marseillais, Jean-Baptiste Fouque

Reconnaissance d’un miracle

Le pape François a autorisé, lundi 18 décembre 2017 la publication d’un décret de la Congrégation pour les causes des saints reconnaissant un miracle comme dû à la prière d’intercession d’un prêtre français, Jean-Baptiste Fouque (1851-1926), du diocèse de Marseille.

Ce miracle ouvre la voie à sa prochaine béatification.

Jean-Baptiste Fouque est le fondateur de nombreuses œuvres dont l’Hôpital Saint-Joseph de Marseille. Il est surnommé « le saint Vincent de Paul marseillais ».

Né à Marseille le 12 septembre 1851, il est ordonné prêtre le 10 juin 1876.

Vicaire paroissial à Auriol (1877-1885) puis à La Major (1885-1888), il arrive à la paroisse de la Sainte-Trinité le 15 avril 1888. Il y demeurera 38 ans, jusqu’à son décès.

En 1888, il inaugure une Maison d’accueil, La Sainte Famille, pour les jeunes filles et, en 1892, le premier foyer pour les garçons sans famille.

En 1903, il crée un Restaurant féminin et une Maison d’accueil pour les domestiques et employées sans famille à Marseille.

En 1905, dans l’ancien couvent des Sacramentines, il crée L’œuvre de la Salette pour les personnes âgées.

En 1919, dans le contexte difficile de l’après-guerre, l’abbé Jean-Baptiste Fouque décide la création à Marseille d’un grand Hôpital catholique gratuit pour les nécessiteux.

Le 20 mars 1921, il inaugure l’hôpital Saint-Joseph, pris en charge par les Sœurs de la Présentation de Tours, puis par la Fondation Hôpital Saint Joseph.

Le 5 décembre 1926, l’abbé Fouque meurt à Saint-Joseph.

Mgr Bernard Ardura, président du Comité pontifical pour les Sciences historiques, est le postulateur de la cause de béatification de l’abbé Fouque.

Avec Marina Droujinina

About Anita Bourdin

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel