Faire un don
Cathédrale de Reims (2006) @wikimedia commons / bodoklecksel

Cathédrale de Reims (2006) @wikimedia commons / bodoklecksel

France: pas de messes mais les églises restent ouvertes

Communiqué de l’archevêque de Reims

Communiqué de Presse – Covid-19 – 14 mars 2020

Communiqué urgent

Le Premier Ministre a annoncé ce soir le déclenchement du stade 3 de lutte contre l’épidémie. Dans ce cadre, outre la fermeture des commerces non essentiels, des cafés, des restaurants et des cinémas, il a demandé que les célébrations religieuses soient suspendues.

Nous nous devons bien sûr de participer de manière exemplaire à l’effort national.

Aucune messe ne sera célébrée en public dès ce dimanche 15 mars 2020.

Les prêtres célèbreront jusqu’à nouvel ordre la messe seuls ou entre eux, sans assemblée, tant le dimanche qu’en semaine. Ils prieront pour les intentions demandées mais aussi pour tous les fidèles privés de la joie de la célébration, avec une attention particulière pour toutes celles et tous ceux qui s’occupent des malades tant à l’hôpital qu’en ville, pour les malades eux-mêmes et leurs proches, pour les personnes âgées privées de visite.

Les églises peuvent rester ouvertes, et chacun peut venir y prier, à condition de veiller à ne pas créer de rassemblement.

Les fidèles peuvent suivre la messe retransmise chaque dimanche sur France 2 à 11h, sur KTOtv le dimanche soir à 18h30 ou radiodiffusée sur France-Culture à 10h.

Exceptionnellement, les baptêmes prévus ce dimanche pourront être célébrés à condition que l’assemblée soit inférieure à 100 personnes et que les participants puissent s’installer un rang sur deux et une chaise sur deux au moins.

Les scrutins prévus seront célébrés sans messe, avec les seuls catéchumènes, leur parrain ou marraine et un accompagnateur.

Il sera bon de distribuer largement le feuillet de prière soutenant la communion spirituelle qui vous a été envoyé hier ou tout autre élément de soutien que vous jugerez utile.

En ce temps de mobilisation contre l’épidémie, le premier acte de charité consiste à mettre en œuvre avec méthode les règles d’hygiène publique qui ont été diffusées : ne pas se serrer la main ni s’embrasser, se laver les mains au savon plusieurs fois par jour, tousser ou éternuer dans son coude… Nous respectons aussi ces consignes au cours de la messe et des autres rassemblements de prière ou de pastorale ; c’est bien le moins.

Un second acte de charité consiste à prier : pour les personnes victimes et pour leur entourage, pour celles et ceux qui sont décédés ; pour les médecins et tout le personnel des hôpitaux qui font face à cette épidémie alors même qu’ils connaissaient déjà de grandes tensions dans l’accomplissement de leurs tâches ordinaires. SI les visiteurs ne peuvent plus entrer dans les hôpitaux, les aumôniers en titre y sont admis, étant membres du personnel hospitalier. Ils peuvent donc aller visiter les personnes malades et leur apporter le soutien sacramentel et spirituel nécessaires. Je les remercie de tout cœur et je remercie les responsables hospitaliers qui comprennent que les besoins spirituels et religieux peuvent être accrus en une telle période. Nous prions pour que les malades trouvent les ressources intérieures pour ne pas être accablés, pour que ceux et celles qui les soignent trouvent toujours de la joie dans leur métier. Nous prions pour les défunts, les confiant à la miséricorde de Dieu, pour qu’ils puissent entrer dans la plénitude éternelle que fait espérer la vie terrestre. Nous demandons l’Esprit de consolation et de force pour celles et ceux qui restent dans le chagrin.

Un troisième acte de charité consiste à téléphoner aux personnes âgées accueillies en EHPAD ou à leur écrire une lettre. Elles souffrent en ce moment de solitude, les animations ordinaires ne pouvant plus avoir lieu. Pensons aussi à appeler celles et ceux qui sont obligés de rester chez eux ou qui préfèrent ne pas sortir. Peut-être certains services, comme des courses, peuvent-ils être proposés. Pensons aussi aux personnes en précarité, à ceux qui occupent des squats, à ceux qui n’ont pas un logement décent.

Enfin, n’oublions pas ceux et celles dont la situation économique est ou va être rendue compliquée par le ralentissement des circulations. Le secteur du tourisme au sens large s’apprête à des temps difficiles. Les pouvoirs publics prennent des mesures compensatoires, mais il revient à chacun d’être attentif aux membres de son entourage, d’être compréhensif avec certains clients ou certains fournisseurs, d’accepter de porter une part d’un fardeau qui sera inégalement réparti.

A tous, frères et sœurs, adultes et enfants, dans vos familles, dans vos rencontres, à la fin de chaque messe et en toute occasion propice, je propose de dire la prière suivante :

Dieu très bon, ce Carême 2020 est marqué dans le monde entier par l’épidémie du Covid-19. Au long de ces semaines, nous voulons suivre de plus près le Christ Jésus : il est venu ouvrir un chemin de vie aux pécheurs et donner une espérance aux malades.

Ouvre notre cœur à chacun à une attention délicate aux autres. Que l’Esprit-Saint nous inspire comment tirer profit de cette situation pour sortir de nos égoïsmes et accepter de nous comporter de manière responsable pour le monde entier.

Fortifie, soutiens, protège celles et ceux qui se donnent au service des personnes malades dans les hôpitaux ou en ville. Soutiens aussi les chercheurs.  Permets-leur de trouver sans tarder les voies de la guérison.

Envoie ton Esprit consolateur à ceux et celles qui sont dans le deuil. Qu’il accompagne les malades de sa force.  Accorde la plénitude de la vie à ceux qui meurent.

Dieu très bon, nous te confions les catéchumènes qui seront baptisés dans la vigile de Pâques. Qu’ils deviennent avec nous d’authentiques témoins de ton amour plus fort que la mort.

Notre Père et Je vous salue Marie

A vous tous, je souhaite un bon et saint Carême, en grande union dans la prière,

+ Éric de Moulins-Beaufort
Archevêque de Reims

About Rédaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel