Faire un don
Présentation des agneaux d ela Sainte-Agnès au pape François © L'Osservatore Romano

Présentation des agneaux d ela Sainte-Agnès au pape François © L'Osservatore Romano

Fête de sainte Agnès : le pape François bénit deux agneaux

Leur laine sera utilisée pour confectionner les palliums 

Comme c’est la tradition pour la fête de sainte Agnès, martyre de Rome, le pape François a béni deux agneaux dans la chapelle Urbain VIII du Vatican , hier, mardi 21 janvier 2020, indique Vatican News.

Les deux agneaux, élevés par les moines de l’abbaye des trappistes de Tre Fontane, ont été apportés au pape dans des corbeilles, la tête couronnée de roses blanches ou rouges.

Plus tôt dans la matinée, ils avaient été conduits à la basilique Sainte-Agnès-hors-les-Murs, sur la via Nomentana, où repose sainte Agnès, assassinée au IVe siècle, à l’âge de douze ans, pour sa fidélité à l’amour du Christ.

La laine des agneaux sera utilisée par les bénédictines de Sainte-Cécile au Transtévère pour confectionner les palliums qui seront ensuite remis par le pape aux archevêques métropolitains nommés dans l’année, lors de la solennité des saints Pierre et Paul, le 29 juin, en la Basilique Saint-Pierre.

Le pallium est composé d’une bande d’étoffe de cinq centimètres de large qui se porte sur la chasuble. Il est fait de laine blanche et il est orné de six petites croix de soie noire. On fixe le pallium par des broches d’or gemmé. Cet ornement liturgique est porté par le pape et par les archevêques métropolitains dans leurs Églises et dans les Églises de leurs provinces, en signe de communion spéciale avec le successeur de Pierre.

C’est le pape Paul VI qui a limité l’attribution du pallium au pape et aux archevêques métropolitains, en 1978. Six ans plus tard, en 1984, le pape Jean-Paul II a décidé que sa remise serait fixée au 29 juin.

Ils leurs sont désormais remis, mais pas « imposés »: il leurs sont imposés dans leurs Eglises locales, par les nonces apostoliques, pour favoriser la participation du peuple de Dieu à cette cérémonie hautement symbolique.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel