Faire un don
M. Abiy Ahmed, Premier ministre dEthiopie @ Vatican News

M. Abiy Ahmed, Premier ministre dEthiopie @ Vatican News

Ethiopie: le Premier ministre Abiy Ahmed reçu par le pape François

L’engagement de l’Éthiopie en faveur de la paix

Le pape François a reçu en audience Premier ministre de la République fédérale démocratique d’Éthiopie, M. Abiy Ahmed Ali, dans l’après-midi du lundi 21 janvier 2019. Leur échange a duré 15 minutes dans la bibliothèque du Palais apostolique.

Le Premier ministre, accompagné d’une délégation de six personnes, a ensuite offert au pape des tissus typiques de son pays ainsi qu’un dessin représentant le Christ ressuscité.

Le pape François a lui offert à M.Abiy Ahmed Ali un médaillon représentant un désert d’où surgit un épis et une grappe de raisin, en référence, a expliqué le pape, à une prophétie d’Isaïe: « le désert deviendra un jour un jardin ».

Le pape a aussi offert au chef du gouvernement éthiopien son message pour la Journée mondiale de la Paix 2019 – sur la bonne politique – et ses documents pontificaux : La joie de l’EvangileLaudato si’, Réjouissez-vous et exultez, et La joie de l’amour. 

Le Premier ministre a ensuite rencontré le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, accompagné de Mgr Antoine Camilleri, sous-secrétaire du Vatican pour les relations avec les États, indique un communiqué du Saint-Siège.

Au cours des « entretiens cordiaux, les bonnes relations entre le Saint-Siège et l’Éthiopie ont été soulignées ». Les deux parties ont discuté « d’importantes initiatives en cours pour la promotion de la réconciliation nationale et pour le développement intégral du pays ».

Dans ce contexte, a été souligné « le rôle du christianisme dans l’histoire du peuple éthiopien » ainsi que « la contribution des institutions catholiques dans les domaines de l’éducation et de la santé ».

Au cours des entretiens ont été aussi discutés « la situation régionale », « le règlement pacifique des conflits » et « le développement socio-économique de l’Afrique ». Il s’agissait en particulier de la « question de l’engagement de l’Éthiopie en faveur de la stabilisation de la Corne d’Afrique », « de l’accord récent et de la reprise des relations diplomatiques avec l’Érythrée ».

L’arrivée au pouvoir l’an dernier à Addis Abeba de M. Abiy Ahmed Ali « a été un facteur décisif, notamment dans la reprise des relations diplomatiques entre son pays et l’Érythrée. Le 7 janvier dernier, le Pape avait salué l’accord de paix historique signé entre les deux pays au terme de 18 ans de guerre froide », commente Vatican News.

Le pape François a en effet salué la reprise du dialogue entre l’Éthiopie et l’Érythrée, lors de l’angélus du 1er juillet 2018 : « Au milieu de tant de conflits, a-t-il dit, il faut signaler une initiative que l’on peut définir historique – et l’on peut dire aussi que c’est une bonne nouvelle : ces jours-ci, après 20 ans, les gouvernants d’Éthiopie et d’Érythrée ont recommencé à parler ensemble de paix. » Il a souhaité « que cette rencontre puisse allumer une lueur d’espérance dans ces deux pays de la Corne d’Afrique et pour tout le continent africain ».

 

 

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel