Le p. Channan salue le pape François le 30 nov. 2018 © Vatican Media

Le p. Channan salue le pape François le 30 nov. 2018 © Vatican Media

Pakistan: à Lahore, un dominicain qui prêche dans une mosquée

Le p. Channan rappelle le grand imam Abdul Qadir Azad

Share this Entry

Un dominicain a prêché la paix dans une mosquée du Pakistan, à Lahore, rapportent l’agence vaticane Fides et L’Osservatore Romano en italien du 22 janvier 2019, en soulignant une tradition de dialogue dans cetet mosquée.

« De père en fils, la mosquée Badshahi de Lahore, au Pakistan, confirme qu’elle est un exemple d’harmonie interreligieuse. En témoigne l’événement de ces derniers jours, quand le p. dominicain James Channan, directeur du « Peace Center » local, a été invité à prêcher dans le prestigieux lieu de culte musulman », indique L’Osservatore Romano.

Le p. Channan a rencontré le pape François au Vatican le 30 novembre 2018, à l’occasion de l’audience privée accordée aux membres de l’Association “Mission Shahbaz Bhatti”.
C’est le Maulana Abdul Khabir Azad, actuel grand imam de la mosquée de Badshahi et fils d’Abdul Qadir Azad, qui a organisé une conférence interreligieuse pour rendre hommage à son père et qui invité le dominicain le 18 janvier, avant la prière habituelle du vendredi.

C’était à l’occasion de la commémoration de la mort, il y a seize ans, en janvier 2003, du Maulana Muhammad Abdul Qadir Azad, qui a servi les fidèles pendant une trentaine d’années comme grand imam dans la mosquée impériale Badshahi, la seconde en taille du Pakistan.

Il a été, a déclaré Channan, « un grand promoteur de la paix et de l’harmonie interreligieuse et surtout du dialogue entre chrétiens et musulmans. C’était un grand chef religieux et un amoureux de la paix. Il a été un ardent promoteur de l’harmonie entre différentes communautés musulmanes et avec les personnes d’autres religions ».

Le directeur du Centre pour la Paix a parlé de la chaire de la mosquée, s’adressant à tous les fidèles présents, souligne le quotidien du Vatican qui cite Fides: « Le p. Channa a ainsi rappelé la figure du grand imam : « Dans sa vie, il a toujours eu un regard tourné vers les chrétiens. Souvent, dans les zones qui étaient devenues la cible de militants et de terroristes, Muhammad Abdul Qadir Azad a fait partie des chefs musulmans qui ont rendu visite aux chrétiens pour les réconforter. Il l’a fait lorsque des fidèles furent brûlés vifs à Shanti Nagar et quand l’église Saint Dominique a été atteinte à Bahawalpur. Il a pleuré avec les chrétiens, les a rassurés, a demandé que justice soit rendue. Il a élevé la voix pour les chrétiens. »

L’iman a ainsi été un modèle pour le dialogue interreligieux, grâce « à son leadership et à sa passion dans les relations islamo-chrétiennes ».

Le prêtre dominicain et le Maulana Abdul Khabir Azad travaillent ensemble depuis des années pour l’harmonie interreligieuse, ajoute L’Osservatore Romano: « L’actuel grand imam joue aujourd’hui un rôle important pour construire des ponts entre chrétiens et musulmans au niveau national comme international ».

Le p. James Channan l’a remercié « d’avoir ouvert les portes de cette grande mosquée de Badshahi aux chrétiens et aux personnes d’autres religions, poursuivant la noble mission de son père. Si tous les responsables musulmans suivaient l’exemple de ces deux grands chefs, le Pakistan deviendrait un pays où les personnes de toutes les religions vivraient dans la paix et l’harmonie ».

Les représentants musulmans présents ont assuré de leur plein soutien à la mission portée par Abdul Khabir Azad.

Avec une traduction d’Hélène Gnabat
 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel