Egypte: seconde visite du grand imam Ahmed al-Tayeb au Vatican

Audience privée avec le pape François

Le grand imam Al-Tayeb 07/11/2017 © L'Osservatore Romano

Le grand imam Al-Tayeb 07/11/2017 © L'Osservatore Romano

Le cheikh Ahmed al-Tayeb, grand imam de l’université Al-Azhar, du Caire (Égypte), a été reçu par le pape François au Vatican, dans  a petite salle qui jouxte la salle Paul VI, ce mardi 7 novembre 2017, indique le Saint-Siège : l’audience étant privée, aucun communiqué n’a été publié.

C’est la seconde visite du grand imam sunnite au Vatican après celle du  23 mai 2016. Il était accompagné d’une suite de cinq personnes. Le cardinal Jean-Louis Tauran, et trois de ses collaborateurs du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, qu’il préside, ont également salué le grand imam.

Le pape était accompagné de son secrétaire particulier égyptien, Mgr Yoannis Lahzi Gaid, et il a accompagné à pied le grand imam à l’extérieur de la salle de leur rencontre, dans les cours du Vatican.

Après un entretien en privé, le pape a offert à son hôte un grand médaillon de bronze, peut-être l’Ange de la paix de l’artiste italien Guido Veroi (1926-2013).

L’imam d’Al-Azhar est venu à Rome pour participer à un congrès intitulé : « L’Orient et l’Occident. Les dialogues des civilisations. Un siècle: de la fin des empires à la globalisation ». Il est organisé par la communauté de Sant’Egidio ce 7 novembre 2017, à Rome, indique la page Twitter de la communauté.

Il s’agit de la seconde visite au Vatican, en deux ans, du leader musulman égyptien. Sa première rencontre avec le pape, le 23 mai 2016, « a marqué un pas en avant important après cinq années d’interruption du dialogue entre le Saint-Siège et la prestigieuse université Al-Azhar », commente aujourd’hui Radio Vatican en anglais.

Le lendemain l’imam était à Paris (France), devant le Bataclan, lieu de la tragédie du 13 novembre 2015, pour prier et rejeter le terrorisme.

En octobre 2016, également pour rejeter le terrorisme, une délégation de Al-Azhar s’est rendue à l’église du père Jacques Hamel, assassiné par un islamiste à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen (France), le 26 juillet 2016.

Le pape s’est lui même rendu au Caire le 28 avril dernier: il a notamment participé, à Al-Azhar, à une conférence des religions pour la paix aux côtés du patriarche oecuménique Bartholomée Ier.

Au cours de sa visite de deux jours en Égypte, le pape a exhorté les dirigeants religieux à dénoncer les violations des droits de l’homme et les tentatives de « justifier la violence et la haine au nom de Dieu ».

Rappelant la visite de saint François d’Assise au Sultan d’Égypte Al-Kamil, devant Damiette,  il y a bientôt huit siècles, en 1219, il a souhaité un « dialogue fondé sur la sincérité et le courage d’accepter les différences ».

Avec Anita Bourdin

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!