Faire un don
Famille indienne, Festival des familles, Dublin, Irlande © Vatican Media

Famille indienne, Festival des familles, Dublin, Irlande © Vatican Media

Dublin 2018 : l’impact de la technologie sur les familles aujourd’hui

Témoignage d’une famille indienne de Mumbai

« Je ne pense pas que la technologie à elle seule puisse faire des merveilles. C’est la combinaison des personnes et de la technologie, vous les mettez ensemble et c’est une combinaison géniale. » C’est ainsi que Ted de Costa, venu de Mumbai, en Inde, a voulu exprimer l’expérience de la technologie dans la vie de sa famille. Il a participé, avec sa femme Nisha et leurs enfants à la veillée au Croke Park Stadium de Dublin (Irlande), le samedi 25 août 2018.

Le but de son témoignage, précise Ted, est d’encourager les familles « à s’arrêter et à se demander : est-ce que nous passons trop de temps avec la technologie et pas assez de temps avec l’autre et avec le Dieu de notre maison commune, cette belle terre qui est pour tous ? »

Voici notre traduction du témoignage de la famille de Costa.

MD

Saint-Père, je m’appelle Ted de Costa. Voici ma femme Nisha et voici mes filles Rhea [17 ans] et Mayrah [9], et mon fils Jairo [14].

Nous venons d’Inde et ce soir, nous voudrions vous faire partager notre expérience de la technologie dans la vie de notre famille. Je vous invite à regarder avec nous cette courte vidéo sur notre histoire.

Vidéo

Ted : Je m’appelle Ted. J’habite à Mumbai avec ma famille. Je suis marié à Nisha et nous avons trois beaux enfants. J’ai rencontré Nisha à l’université. Nous étions amoureux et nous sommes mariés depuis 19 ans. Nous avons été assez engagés dans notre carrière et dans le travail. Cela occupait presque toute la journée, nous passions très peu de temps avec nos enfants à cette époque. Nous avons dû prendre une décision sur ce qui allait être notre priorité. Avec la grâce de Dieu, nous avons compris que son plan pour nous était que nous passions du temps avec notre famille. Nous avons alors pris la décision que je travaillerais à mi-temps. Cela a changé ma vie. À Mumbai, comme en Inde, la technologie joue un grand rôle dans la connexion entre les gens. Elle contribue beaucoup au divertissement. Elle aide beaucoup à faire les choses rapidement.

Nisha : Si Internet offre beaucoup d’opportunités, il y a aussi beaucoup de risques. Je pense que le fait d’entre unis en famille et d’essayer de communiquer nos valeurs et la manière dont nous voulons vivre nous aide à tirer le meilleur profit de ce qui est à notre portée dans le monde.

Ted : Ce que nous avons essayé de faire, en tant que famille, c’est de nous couper de la technologie de temps en temps.

Rhea : Quand Facebook est apparu, j’étais petite et je voulais être sur Facebook. Mais maman et papa n’ont cessé de me dire : « Non, seulement quand tu auras 16 ans ». Je pense que cela m’a servi de ne pas être sur Facebook quand j’étais plus jeune, parce que maintenant j’y suis, mais je l’utilise rarement.

Ted : Le dimanche soir, nous prenons du bon temps en famille en jouant à des jeux de société ; nous sortons avec les enfants. Nous dînons dehors ou parfois nous préparons un repas spécial à la maison.

Mayrah : C’est très amusant d’avoir du temps pour jouer en famille.

Rhea : Personnellement, je trouve que l’interaction avec ma famille et mes amis face à face est plus importante que par le biais des médias sociaux.

Ted : Je ne pense pas que la technologie à elle seule puisse faire des merveilles. C’est la combinaison des personnes et de la technologie, vous les mettez ensemble et c’est une combinaison géniale. Je n’ai aucun doute là-dessus.

Après la vidéo

Ted : Saint-Père, merci d’avoir écouté notre histoire. Dans Laudato si’, vous dites que la technologie a apporté beaucoup de choses positives à la famille humaine. On peut l’utiliser pour construire une culture de la rencontre entre personnes d’horizons différents. La technologie peut aussi représenter de nombreux défis au sein des familles. Nous espérons que notre histoire encouragera les familles à s’arrêter et à se demander : est-ce que nous passons trop de temps avec la technologie et pas assez de temps avec l’autre et avec le Dieu de notre maison commune, cette belle terre qui est pour tous. Merci d’avoir écouté notre histoire.

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel