Faire un don
Rencontre avec les jeunes de Cuba à La Havane

PHOTO.VA - OSSERVATORE ROMANO

Cuba: « La dégradation de l’environnement et la dégradation humaine et sociale » (traduction complète)

IVe Conférence internationale « Pour l’équilibre du monde »

« La dégradation de l’environnement ne pourra pas être traitée de manière adéquate si nous ne comprenons pas les causes liées à la dégradation humaine et sociale », avertit le pape François dans un message adressé au congrès « Pour l’équilibre du monde » de La Havane.

Un message en date du 17 janvier 2019 et publié par le Vatican, en espagnol, ce 29 janvier.

Le pape François a adressé un message aux participants de la IVe Conférence internationale intitulée « Pour l’équilibre du monde », organisée par le Projet de solidarité internationale José Martí, au Palacio de Convenciones de La Havane (Cuba) du 28 au 31 janvier 2019.

Voici notre traduction, rapide, de travail, du Message du pape François.

AB

Message du pape François

Délégués distingués,

Je salue cordialement les participants de cette Conférence internationale Pour l’équilibre du monde, qui se tient à La Havane, dans le cadre de la commémoration d’une date aussi importante pour ce pays bien-aimé, comme la naissance de José Martí, dont le but est d’unir des volontés qui contribuent, par un dialogue fructueux, à renforcer les liens de fraternité entre les nations.

Il est facile de voir comment les divers événements survenus sur la planète ont contribué de manière significative à la mise en péril de l’équilibre de la civilisation actuelle. C’est pour cette raison que les hommes de bien devraient participer à des événements de cette nature, dans un cadre de la pluralité, pour réaliser une promotion humaine authentique, sachant également que « ceux qui s’efforcent de défendre la dignité des personnes peuvent trouver dans la foi chrétienne les arguments les plus profonds de cet engagement » (Lettre enc. Laudato si’, 65).

L’environnement humain et l’environnement naturel vont de pair et peuvent se dégrader ensemble. La dégradation de l’environnement ne pourra pas être traitée de manière adéquate si nous ne comprenons pas les causes liées à la dégradation humaine et sociale (cf. ibid., 48). Pour cette raison, lors de ma visite pastorale à Cuba, j’avais déjà indiqué qu’il fallait cultiver une « culture de rencontre », en particulier chez les jeunes, en promouvant une « amitié sociale » (voir Salutations aux jeunes, La Havane, 20 septembre). 2015), qui nous rassemble dans un objectif commun de promotion des personnes.

Je vous encourage à rechercher des alternatives efficaces autour de la pensée de José Martí, « un homme de lumière », tel que défini par Saint Jean-Paul II lors de sa visite à Cuba (Rencontre avec le monde de la culture, La Havane, 23 janvier 1998). Que les enseignements de ce maître et écrivain cubain résonnent en nous et nous rappellent, avec leurs mots, que « tous les arbres de la terre se concentreront à la fin dans un seul qui donnera éternellement un arôme très doux: l’arbre de l’amour, aux branches si robustes et si généreuses qu’à son nom tous les hommes seront souriants et en paix « (Obras completas, vol. 5, 103).

Je vous souhaite que ces journées de travail et de réflexion portent des fruits de compréhension et de dialogue pour la réalisation d’une civilisation de plus en plus fraternelle.

Vatican, le 17 janvier 2019.

Traduction de Zenit, Anita Bourdin

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel