Faire un don
Jérusalem © Instagram Franciscus

Jérusalem © Instagram Franciscus

Collecte pour la Terre Sainte le Vendredi Saint 30 mars

Bilan sur les chiffres et les projets de 2016/2017

La traditionnelle “Collecte pour la Terre Sainte” (Pro Terra Sancta) aura lieu comme chaque année le Vendredi Saint, 30 mars 2018. Un communiqué de la Congrégation pour les Eglises orientales, publié le 12 mars, précise le sens et la destination de ces offrandes et fait le point sur les activités de 2017.

Cette collecte naît « de la volonté des papes de garder un lien fort entre tous les chrétiens du monde et les lieux saints », rappelle la note : elle est « la source principale de soutien de la vie » en ces lieux et « l’instrument que l’Eglise s’est donné pour être au côté de la communauté ecclésiale du Moyen-Orient ».

La collecte de 2017 a permis de récolter 5,5 millions de dollars et 1,4 millions d’euros, ayant bénéficié aux territoires de Jérusalem, Palestine, Israël, Jordanie, Chypre, Syrie, Liban, Egypte, Ethiopie, Érythrée, Turquie, Iran et Irak. C’est la Custodie de Terre Sainte qui reçoit la plus grande partie de ces dons, tandis que le reste est géré par la Congrégation pour les Eglises orientales pour la formation des prêtres, l’aide au clergé, etc.

Des fonds spéciaux sont destinés cette année à l’Irak et à la Syrie, précise le communiqué, deux terres dévastées par le terrorisme et les guerres internes : avec la libération de la Plaine de Ninive, les chrétiens commencent à revenir « malgré les insécurités » et les destructions des infrastructures, et il faut leur assurer « les moyens nécessaires pour une vie digne ». Le dicastère souhaite aussi « favoriser l’activité culturelle et spirituelle qui d’une certaine façon rapproche les personnes, en dépit des différences religieuses et ethniques ».

Le rapport de la Custodie de Terre Sainte sur les œuvres réalisées grâce à la collecte 2016/2017 précise que dans les lieux saints, à Jérusalem, la tombe du Christ – au Saint Sépulcre – est en cours de restauration. Au Jardin des Oliviers (Gethsémani), un tunnel reliant la basilique et la vallée du Cédron est en train d’être construit et la VIIe Station du Chemin de croix est en restructuration.

A la basilique de la Nativité à Bethléem, les travaux de restauration avancent et l’imperméabilisation de la basilique de l’Annonciation à Nazareth a été réalisée. Par ailleurs, une nouvelle chapelle va bientôt être construite au Mont Tabor (lieu de la transfiguration), tandis que Capharnaüm voit la manutention du parking des bus et la réalisation d’une auberge.

Les communautés locales aussi ont été soutenues, entre autres par des bourses d’étude pour 390 jeunes, par des soutiens aux familles, aux écoles, et aux jeunes couples, notamment en logement et assistance médicale.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel