Faire un don
Le pape rencontre des pèlerins de Chine © L'Osservatore Romano

Le pape rencontre des pèlerins de Chine © L'Osservatore Romano

Chine: l’évêque auxiliaire Guo Xijin concélèbre la messe chrismale avec l’évêque de Mindong

« La volonté des autorités de Pékin de respecter l’Accord provisoire »

L’évêque chinois Vincent Guo Xijin a pu concélébrer la messe chrismale du Jeudi Saint, le 18 avril 2019, avec l’évêque du diocèse de Mindong (Fujian), en Chine continentale, annonce Radio Vaticna en italien qui commente: « un signe important pour l’unité de l’Église qui atteste aussi la volonté des autorités de Pékin de respecter l’Accord provisoire signé avec le Saint-Siège en septembre dernier ».

La même source explique que dans le diocèse de Mindong, jusqu’à il y a quelques mois, Guo Xijin était l’évêque reconnu par le Saint-Siège mais pas par le gouvernement et qu’il guidait la communauté dite « souterraine ».

« Pour favoriser l’unité de l’Église, Rome a reconnu l’évêque dit « officiel », Vincenzo Zhan Silu, et a confié à Guo Xijin le rôle d’évêque auxiliaire pour le diocèse », rappelle radio Vatican.

Ces dernières semaines, il avait semblé que l’ancien « ordinaire », désormais « auxiliaire », n’allait pas pouvoir concélébrer la messe chrismale qui rassemblait autour de l’évêque, le matin du Jeudi Saint, tous les prêtres pour la bénédiction des huiles saintes utilisées pendant l’année pour administrer les sacrements.

D’après certaines informations, précise la même source, en effet, Mgr Guo Xijin ne serait pas encore reconnu par le Bureau des affaires religieuses, « raison pour laquelle il avait été dit qu’il lui serait interdit de participer à la concélébration avec les insignes épiscopales ».

Mais au contraire, « tout a été résolu au mieux et les deux évêques, l’ordinaire Zhan Silu reconnu par le pape et son auxiliaire Guo Xijin ont pu concélébrer la messe chrismale », souligne Radio Vatican.

Vatican News en italien commente: « La nouvelle représente un signal positif et encourageant pour le dialogue entre le Saint-Siège et les autorités de la République populaire de Chine ».

Le 28 février dernier, le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin, interviewé par Vatican News, avait affirmé : « Maintenant, il est important de mettre en œuvre l’Accord provisoire sur les nominations des évêques en Chine, et de commencer à le faire fonctionner dans la pratique ».

Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel