Faire un don
Séminaristes martyrs d'Oviedo @ Facebook du séminaire

Séminaristes martyrs d'Oviedo @ Facebook du séminaire

Cause des saints : reconnaissance du martyre de 9 séminaristes espagnols

Ils avaient entre 18 et 25 ans

Le pape François reconnaît le martyre du serviteur de Dieu Àngel Cuartas Cristóbal et de ses 8 compagnons, étudiants du séminaire d’Oviedo, au nord de l’Espagne, tués « en haine de la foi » à Oviedo entre 1934 et 1937, pendant la Guerre civile. La reconnaissance du martyre ouvre la voie à leur béatification : un miracle ultérieur ne sera pas utile, sauf pour la canonisation éventuelle.

Le pape a autorisé le mercredi 7 novembre 2018 en tout la publication de 16 décrets de la Congrégation pour les causes des saints, pour 2 miracles, 11 martyres et les « vertus héroïques » de dix baptisés. Le pape a également autorisé la béatification «équipollente» de Michal Giedrojć (XVe s.).

Ángel Cuartas Cristobal est né en 1910 dans une modeste famille de Lastres. Il est entré au séminaire en 1923. Il était sous-diacre et était en cinquième année de théologie. Il a été fusillé le 7 octobre 1934 à l’âge de 24 ans, pendant la Guerre civile espagnole.

Le même jour – le 7 octobre 1934 – ont été aussi tués les cinq autres séminaristes âgés de 18 à 23 ans. Il s’agit de : Gonzalo Zurro Fanjul (1912 – 1934), 21 ans, il était tué le premier ; Juan José Castañón Fernández (1916-1934), 18 ans, il était le plus jeune de tous ; José María Fernández Martínez (1915-1934), 19 ans, Jesús Prieto López (1912-1934), 22 ans ; Mariano Suárez Fernández (1910-1934), 23 ans.

Les deux autres séminaristes – Manuel Olay Colunga, 25 ans, (1911 – 22 septembre 1936) et Luis Prado García, 21 ans, (1914 – 4 septembre 1936) – ont été capturés pendant la guerre et emmenés à Gijón. Manuel Olay Colunga a été abattu à distance à Villafría (San Lazaro) et Luis Prado García a été fusillé à Gijón. Avant la mort, il a crié: « Vive le Christ ! » (Viva Cristo!)

Enfin, un autre séminariste, Sixto Alonso Hevia, 21 ans, (1916-1937) a été poignardé à mort alors qu’il priait Dieu, le 27 mai 1937.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel