Faire un don
Mgr Alfredo Obviar, Philippines © alfredomaobviar.wixsite.com

Mgr Alfredo Obviar, Philippines © alfredomaobviar.wixsite.com

Cause des saints : Mgr Alfredo Maria Obviar, évêque philippin, « vénérable »

Fondateur des missionnaires catéchistes de Ste Thérèse de l’Enfant -Jésus

Le serviteur de Dieu Alfredo Maria Obviar (1889-1978), premier évêque de Lucena, aux Philippines, et fondateur de la Congrégation des missionnaires catéchistes de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, a vécu les vertus humaines et chrétiennes de façon « héroïque », c’est-à-dire évangélique. Un décret reconnaissant « les vertus héroïques » de Mgr Obviar a été promulgué par la Congrégation pour les Causes de saints, avec l’approbation du pape François, mercredi 7 novembre 2018. La reconnaissance d’un miracle ouvrirait ensuite la porte à sa béatification.

Le pape François a approuvé, lors d’une audience accordée au cardinal Angelo Becciu, la publication de 16 décrets de la Congrégation pour les causes des saints pour 2 miracles, 11 martyres et les « vertus héroïques » de dix baptisés – deux évêques, deux prêtres diocésains, un religieux, quatre religieuses et un laïc. Le pape a également autorisé la béatification «équipollente» de Michal Giedrojć (XVe s.).

Alfredo Maria Obviar est né le 29 août 1889 à Lipa, dans la province de Batangas, aux Philippines. Devenu orphelin très jeune, il a été pris en charge par des proches de sa mère.

Il est entré au séminaire jésuite de Saint François Xavier en 1907 et a été ordonné prêtre le 15 mars 1919.

En tant que curé de la paroisse de Malvar, à Batangas, il a fait preuve d’un charisme pour l’enseignement du catéchisme, plus particulièrement aux personnes âgées. Dans la ville de Lipa, où il est devenu également curé de la paroisse, il a créé de nombreux centres de catéchèse.

« En raison de son zèle, de son dévouement pour l’étude et de sa sainteté sacerdotale », lit-on dans sa biographie, Mgr Alfredo Ma. Versoza l’avait nommé vicaire général du diocèse, qui à cette époque couvrait les provinces de Batangas, Quezon, Laguna et Marinduque. En outre, il était également l’aumônier des Carmélites du monastère de Lipa.

Le 29 juin 1944, il est devenu évêque auxiliaire de Lipa, « faisant de la formation de catéchistes volontaires ruraux l’axe principal de son ministère ».

Avec la démission anticipée de Mgr Versoza, Mgr Obviar a reçu du Saint-Siège une nouvelle mission : celle d’administrateur apostolique du diocèse de Lucena, nouvellement créé. Il a occupé cette charge du 15 mars 1951 au 19 juillet 1969, date à laquelle, sur la recommandation du nonce apostolique, Mgr Carmine Rocco, il est devenu le premier évêque de Lucena.

En commençant à construire le nouveau diocèse avec l’aide de seulement 30 prêtres, il a constaté le besoin de collaborateurs qui les aideraient. Ainsi, la Congrégation des missionnaires catéchistes de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus a été fondée le 12 août 1958.

Avec la création du Mount Carmel Seminary, puis de l’école de théologie Saint-Alphonse, le nombre de prêtres est passé à plus de cent entre 1951 et 1975, année de son départ à la retraite.

Il a passé les trois dernières années de sa vie chez les Missionnaires catéchistes de Sainte Thérèse, à Tayabas, à Quezon.

Il est mort le 1er octobre 1978 à l’hôpital qu’il avait fondé, la Mount Carmel Clinic.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel