Faire un don
P. Luigi Bosio © parrocchiadibelfiore.it

P. Luigi Bosio © parrocchiadibelfiore.it

Cause des saints : Luigi Bosio, prêtre italien, « vénérable »

Il était curé à Belfiore pendant 30 ans

Le serviteur de Dieu Luigi Bosio (1909-1994), prêtre italien diocésain, a vécu les vertus humaines et chrétiennes de façon « héroïque », c’est-à-dire évangélique. Un décret reconnaissant « les vertus héroïques » du p. Luigi Bosio a été promulgué par la Congrégation pour les causes des saints, avec l’approbation du pape François, mercredi 7 novembre 2018. La reconnaissance d’un miracle ouvrirait ensuite la porte à sa béatification.

Le pape François a approuvé la publication de 16 décrets de la Congrégation pour les causes des saints pour 2 miracles, 11 martyres et les « vertus héroïques » de dix baptisés. Le pape a également autorisé la béatification «équipollente» de Michal Giedrojć (XVe s.).

Luigi Santo Bosio est né à Avesa, dans la province de Vérone, le 10 avril 1909.

En 1919, il est entré au séminaire où il était un des meilleurs élèves. Le 1er novembre 1931, il a été ordonné prêtre et, après quelques années à Legnago, il est devenu curé de la paroisse de Presina.

Le 9 juin 1940, il est entré dans la paroisse de Belfiore où il restera curé pendant presque 30 ans. Durant toutes ces années, il a participé à la construction d’une nouvelle église à Belfiore : la première pierre de cette église, dédiée à la Nativité du Christ, a été posée en 1943. L’autel principal a été consacré le 25 mars 1947 et l’autel de la Vierge le 25 mars 1952.

La dernière œuvre réalisée par Luigi Santo Bosio dans l’église de la Nativité de Belfiore était le Studium Pietatis, une chapelle d’hiver, inaugurée le 27 décembre 1966.

« La période du séjour de don Luigi à Belfiore, dit sa biographie publiée sur le site de la paroisse, réunit un pasteur d’une extraordinaire spiritualité et sensibilité liturgique, une communauté, qui reste fortement marquée par cette présence, et une église – un bâtiment qui s’avère être la synthèse de pierre de cette communion spirituelle avec le pasteur. »

Don Luigi a pris congé de son poste de curé de Belfiore lors d’une messe solennelle le 8 mars 1970.

Sa réputation de saint prêtre, déjà solide dans les années passées à Belfiore, s’est définitivement consolidée au cours des vingt-quatre dernières années passées comme chanoine de la cathédrale de Vérone.

Il est décédé le 27 janvier 1994 à Vérone, après une longue maladie qui lui a causé beaucoup de souffrances durant 10 ans.

Il a été enterré dans le cimetière monumental de Vérone, dans la zone réservée aux chanoines. Sur sa tombe, se trouvent toujours de nombreuses fleurs, lettres, billets qui témoignent du pèlerinage ininterrompu des fidèles.

En mars 2013, les restes de don Luigi Bosio ont été transférés dans la « Crypte du Mémorial des évêques de Vérone » dans la cathédrale de Vérone.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel