Card. Sodano/attentats: Il ne s´agit pas d´une guerre de « religion »

Le secrétaire d´Etat invite Bush à la « sagesse » et à la « prudence »

CITE DU VATICAN, lundi 17 septembre 2001 (ZENIT.org) – Le Cardinal Angelo Sodano, secrétaire d´Etat du Vatican invite le président américain George W. Bush à la « sagesse » et à la « prudence » et assure que, même si le terrorisme fou affirme le contraire, nous ne nous trouvons pas devant une guerre de religion.

C´est à l´occasion d´une intervention au congrès des assistants spirituels de la Coldiretti (principale organisation agricole italienne), vendredi dernier, que le Card. Sodano a fait ces déclarations.

« La vertu caractéristique des gouvernants doit être la prudence pour qu´ils voient bien de quoi ils ont besoin pour atteindre leur objectif. J´espère qu´une fois passées les réactions vives du premier moment, ces hommes qui ont entre leurs mains le destin des peuples, étudieront ce qui conduit au bien de l´humanité ».

Le secrétaire d´Etat n´a pas voulu entrer dans des définitions techniques des attentats du 11 septembre car, a-t-il précisé « ce n´est pas à moi de dire si ce fut un acte de guerre ».

« Il y a cependant parfois, a-t-il ajouté, des tragédies plus grandes qu´une guerre. Cette scène apocalyptique inimaginable a été un vrai drame ».

Le Cardinal Sodano a précisé qu´on peut donner à ces actes une « valeur ethnique et culturelle, mais pas religieuse ».

« Un homme peut certes, dans des moments de folie, invoquer des principes religieux, mais cela constitue une grave déformation », a-t-il déclaré.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!