Faire un don
Pape François © CTV

Pape François © CTV

Burkina Faso: douleur du pape François après l’attaque dans l’église de Dablo

Six « martyrs de la foi », pendant la messe dominicale

« Le Saint-Père a appris avec douleur la nouvelle de l’attaque menée contre une église à Dablo, au Burkina Faso. Il prie pour les victimes, pour leurs familles et pour toute la communauté chrétienne de ce pays », a déclaré en français, ce lundi matin, 13 mai 2019, Alessandro Gisotti, le directeur par intérim du Bureau de presse du Saint-Siège, sur son compte Twitter @AGisotti.

Six personnes – dont un prêtre, le p. Siméon Yampa – ont été tuées dimanche matin 12 mai 2019 lors d’une attaque pendant la messe dans une église catholique du village de Dablo, à 90 km de Kaya, dans la province du Sanmatenga, dans le centre nord du Burkina Faso.

Selon l’agence missionnaire vaticane Fides, qui cite Mgr Théophile Nare, évêque de Kaya, diocèse dont dépend le village attaqué, « le père Siméon Yampa était une personne humble, obéissante et pleine d’amour. Il a aimé ses paroissiens, jusqu’au sacrifice final ». Le p.  Yampa était né le 19 février 1985. Il avait été ordonné le 7 juillet 2014 à Kaya.

Les obsèques de l’abbé Siméon Yampa et de ses compagnons, « martyrs de la foi », ont eu lieu ce 13 mai 2019.

« C’est la première fois que nous subissons une attaque de cette ampleur », a déclaré – selon Vatican News – Mgr Nare : « C’est la désolation, j’ai le cœur broyé. »

L’attaque s’est produite entre 9h et 10h du matin lorsque des terroristes, arrivés sur des motocyclettes, ont envahi le village de Dablo. Le groupe armé a immédiatement attaqué l’église pendant la messe dominicale, tuant le célébrant et cinq fidèles. Avant de s’enfuir, ils ont incendié le lieu de culte avant de saccager et d’incendier également des magasins et le dispensaire.

« Au Burkina Faso, explique Fides, se multiplient actuellement les attaques contre les communautés chrétiennes. Le 28 avril dernier, au terme de la célébration, à Silgadji, en province de Soum, un pasteur protestant a été assassiné en compagnie de cinq fidèles. »

L’agence vaticane ajoute : « À la mi-février, un prêtre espagnol et quatre douaniers ont été tués dans le cadre d’une attaque djihadiste dans l’est du Burkina Faso, alors que l’on demeure sans nouvelles du Père Joël Yougbaré, curé de Djibo, prêtre burkinabé disparu dans le nord du pays le dimanche 17 mars. »

Avec Marina Droujinina

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel