Une trentaine de théologiens se sont réunis à Rome du 4 au 14 juin 2024 pour préparer le document « Instrumentum laboris » © synod.va  

Une trentaine de théologiens se sont réunis à Rome du 4 au 14 juin 2024 pour préparer le document « Instrumentum laboris » © synod.va  

Le document synodal « Instrumentum laboris » sera publié en juillet  

Print Friendly, PDF & Email

Après discernement du Conseil ordinaire, il sera soumis à l’approbation du pape 

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Une trentaine de théologiens se sont réunis à Rome du 4 au 14 juin 2024. Ils ont travaillé sur le document Instrumentum laboris, en vue de la deuxième session du Synode sur la synodalité, qui se déroulera du 2 au 27 octobre prochain.

Les travaux se sont déroulés au siège du Secrétariat général du Synode, et ont été dirigés par les deux secrétaires spéciaux de la 16e Assemblée, Mgr Riccardo Battocchio et le P. Giacomo Costa, en présence du cardinal Mario Grech, secrétaire général du Synode, et du cardinal Jean-Claude Hollerich, rapporteur général.

Le Conseil Ordinaire du secrétariat du Synode s’est réuni ces 23 et 24 juin 2024 © synod.va

Le Conseil Ordinaire du secrétariat du Synode s’est réuni ces 23 et 24 juin 2024 © synod.va

Les théologiens de différents continents (hommes, femmes, évêques, prêtres, consacrés et laïcs) ont élaboré une première synthèse des rapports venus de tous les pays, suite au résumé de la première Session du Synode, « Vers octobre 2024 », envoyé aux Églises locales du monde entier pour qu’elles apportent leur contribution.

« La plupart des rapports montrent la joie du chemin qui a donné une nouvelle vie à de nombreuses communautés locales et a également provoqué des changements significatifs dans leur manière de vivre et d’être Église. Les graines de l’Église synodale sont déjà en train de germer », a déclaré le cardinal Jean-Claude Hollerich.

Parmi les thèmes les plus fréquemment évoqués figurent la formation à la synodalité, le fonctionnement des organismes participatifs, le rôle des femmes, des jeunes, l’attention aux pauvres, l’inculturation, la transparence et une culture de responsabilité de la part de ceux qui assument le ministère dans l’Église, mais aussi la catéchèse, l’initiation chrétienne ou la collaboration entre les Églises.

Ces 23 et 24 juin à Rome, le Conseil ordinaire du Secrétariat du Synode s’est réuni pour un premier discernement de ce qui a été rédigé. Le document Instrumentum laboris sera ensuite soumis au Saint-Père pour approbation finale, et la version finale sera publiée en juillet. 

 

Share this Entry

Anne van Merris

Anne van Merris est journaliste, formée à l’Institut de journalisme européen Robert Schuman à Bruxelles. Elle est mariée et mère de quatre enfants.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel