Le pape François, après une salutation chaleureuse, s'est entretenu avec les frères et leur a offert des paroles d'édification et de consolation © Vatican Media

Le pape François, après une salutation chaleureuse, s'est entretenu avec les frères et leur a offert des paroles d'édification et de consolation © Vatican Media

Décès du confesseur du pape François

Print Friendly, PDF & Email

Le Saint-Père assiste à la veillée funèbre 

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

« La visite du pape aujourd’hui m’a profondément ému, non seulement par sa présence, mais aussi par le geste d’affection à l’égard du père Manuel », a déclaré le père José Manuel, qui a assisté à la visite du pape.

Le 21 juin dernier à l’aube, l’ordre franciscain a perdu le père Manuel Blanco Rodriguez, confesseur du pape François et ancien professeur de philosophie. Depuis le vendredi 21 juin, son corps était veillé dans l’église des Saints-Quarante-Martyrs et de Saint-Pascal-Baylon, dans le quartier du Trastevere. Ses funérailles ont eu lieu le lundi 24 juin à 10 heures au même endroit.

Le frère Massimo Fusarelli, ministre général de l’Ordre des frères mineurs, a souligné l’humilité et la miséricorde qui ont caractérisé la vie du père Manuel. Tout au long de sa carrière, il a occupé des fonctions importantes, notamment celles de doyen et de professeur de philosophie à l’Université pontificale Antonianum.

La surprise est venue le dimanche 23 juin avec la visite inattendue du pape François. « On nous avait dit que quelqu’un de la Maison pontificale allait venir, mais nous n’imaginions pas que ce serait le pape », a déclaré le père José Manuel Sanchis Cantó. Tôt dans la matinée, la gendarmerie du Vatican a annoncé l’arrivée de François. Tous les frères se sont rassemblés dans la sacristie à côté du cercueil du père Manuel.

 

 Il a parlé du père Manuel comme d’un homme bon, miséricordieux et affable

Après un accueil chaleureux, le pape François s’est entretenu avec les frères et leur a offert des paroles d’édification et de consolation. « Il a parlé du père Manuel comme d’un homme bon, miséricordieux et doux », a déclaré le père José Manuel. L’atmosphère était pleine de sérénité et de proximité. Ensuite, ils ont prié les Laudes du matin à côté du corps du père Manuel, le pape restant à côté du cercueil pendant toute la durée de la cérémonie.

Le père José Manuel a rappelé avec émotion comment le père Manuel avait été choisi comme confesseur du pape, une relation qui s’est renforcée au fil des ans. « Voir le pape aujourd’hui m’a profondément ému, non seulement par sa présence, mais aussi par le geste d’affection à l’égard du père Manuel », a-t-il déclaré. Bien que la disparition du père Manuel nous attriste, la communauté est réconfortée par le fait qu’il veille désormais sur tout le monde depuis le ciel. 

 

À la fin de l’Angélus du dimanche 23 juin, le pape a déclaré publiquement : 

« Avant-hier est décédé le P. Manuel Blanco, franciscain qui a vécu pendant quarante-quatre ans dans l’église des Saints-Quarante-Martyrs et de Saint-Pascal-Baylon à Rome. Il était supérieur, confesseur et homme de conseil. En me souvenant de lui, je voudrais me souvenir de tant de frères franciscains, confesseurs, prédicateurs, qui ont honoré et honorent l’Église de Rome. Merci à eux tous. »

Share this Entry

Rédaction

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel