La Journée mondiale des pauvres aura lieu cette année le 17 novembre 2024 © journee-mondiale.com

La Journée mondiale des pauvres aura lieu cette année le 17 novembre 2024 © journee-mondiale.com

« La prière des pauvres monte vers Dieu »  

Print Friendly, PDF & Email

Le 8e Journée mondiale des pauvres aura lieu le 17 novembre 2024

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Pour cette 8e édition, le pape François a choisi un thème particulièrement significatif en cette année dédiée à la prière et en vue du Jubilé ordinaire de 2025 : « La prière des pauvres monte vers Dieu » (cf. Sir 21, 5).

Par ce choix, il rappelle que les pauvres ont une place privilégiée dans le cœur de Dieu, qui est attentif et proche de chacun d’entre eux. Dieu entend la prière des pauvres et, face à la souffrance, il devient « impatient » jusqu’à ce qu’il leur rende justice.

Le Saint-Père présidera le 17 novembre la célébration eucharistique dans la Basilique Saint-Pierre, qui sera suivie du traditionnel déjeuner avec des pauvres, organisé par le Dicastère pour la charité. La semaine précédant la Journée, toutes les communautés paroissiales et diocésaines dans le monde seront appelées à placer concrètement, au centre de leurs activités pastorales, l’attention aux plus pauvres dans leurs quartiers.

Le thème de la 8e Journée mondiale des pauvres : « La prière des pauvres monte vers Dieu » (cf. Sir 21, 5) © Zenit.org

Le thème de la 8e Journée mondiale des pauvres : « La prière des pauvres monte vers Dieu » (cf. Sir 21, 5) © Zenit.org

Dans son message publié ce jeudi 13 juin 2024, le pape rappelle que cette Journée est une occasion de prendre conscience de la présence des pauvres dans nos villes et de comprendre leurs besoins. Il mentionne également les « nouveaux pauvres » qui naissent de la violence des guerres.

Il explique que la prière doit trouver la vérification de son authenticité dans la charité concrète. « Si la prière ne se traduit pas par une action concrète, elle est vaine ; (…) par contre, la charité sans la prière risque de devenir une philanthropie qui s’essouffle vite. C’est l’héritage laissé par tant de saints dans l’histoire, comme sainte Thérèse de Calcutta qui répétait toujours que la prière était le lieu d’où elle tirait la foi et la force pour servir les pauvres ».

Le pape François donne également l’exemple du saint français Benoît-Joseph Labre (1748-1783), « vagabond de Dieu », pauvre parmi les pauvres, dont les reliques se trouvent à Rome dans l’église Sainte-Marie-aux-Monts, et est visitée par de nombreux pèlerins.

Il mentionne avec gratitude les nombreuses personnes qui, dans nos villes, continuent à consacrer une grande partie de leur temps à l’écoute et au soutien des plus pauvres. Ce sont des visages concrets qui, par leur exemple, « font entendre la réponse de Dieu à la prière de ceux qui se tournent vers lui ».

Enfin, le pape invite chacun à avoir une attention spirituelle plus sérieuse envers les pauvres, dont le besoin de Dieu est immense.

Lire le message du pape pour la 8e Journée mondiale des pauvres. 

 

Share this Entry

Anne van Merris

Anne van Merris est journaliste, formée à l’Institut de journalisme européen Robert Schuman à Bruxelles. Elle est mariée et mère de quatre enfants.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel