Audience au p. Aldo Buonaiuto © Vatican Media

Audience au p. Aldo Buonaiuto © Vatican Media

Appel vidéo du pape à des femmes sorties de la prostitution

Print Friendly, PDF & Email

Pendant une audience à don Aldo Buonaiuto

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

A l’improviste, le pape François a fait un appel vidéo avec des femmes libérées de la prostitution, accueillies dans une maison de la Communauté « Papa Giovanni XXIII », rapporte le site In Terris. Il les a appelées en recevant au Vatican le p. Aldo Buonaiuto, l’un des responsables de la communauté, pour ses 50 ans, le 18 février 2021.

Les jeunes femmes « ne pouvaient pas en croire leurs yeux, a confié le prêtre italien après l’audience. Elles ont remercié le pape pour sa proximité et l’ont invité au foyer », dans la province d’Ancone. Le p. Buonaiuto a offert au pape des chapelets confectionnés par elles.

Le pape argentin connaît bien l’oeuvre de la communauté « Papa Giovanni XXIII » fondée par le père Oreste Benzi pour porter secours aux femmes des rues : il s’était rendu dans l’une des maisons d’accueil à Rome, le 12 août 2016, à l’occasion d’un « vendredi de la Miséricorde ».

En juillet 2019, il avait signé la préface du livre « Femmes crucifiées » (Donne crocifisse – La vergogna della tratta raccontata dalla strada, éditions Rubbettino) du p. Aldo Bonaiuto : « N’importe quelle forme de prostitution est… un acte criminel, un vice répugnant qui confond faire l’amour et soulager ses instincts en torturant une femme désarmée », écrivait-il alors, condamnant cette « maladie de l’humanité ».

Le p. Bonaiuto, qui est l’initiateur d’un chemin de croix pour les femmes de la rue, a aussi été nommé par le pape ‘Missionnaire de la Miséricorde‘ pendant le Jubilé.

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel