Evêques du Chili avec le pape © Vatican Media

Evêques du Chili avec le pape © Vatican Media

Chili : le pape accepte la renonciation de deux évêques

Print Friendly, PDF & Email

Il nomme deux administrateurs apostoliques

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François a accepté la renonciation de deux évêques chiliens, ce 21 septembre 2018 : il s’agit de l’évêque de San Bartolomé de Chillán, Mgr Carlos Eduardo Pellegrín Barrera, 60 ans et de celui de San Felipe, Mgr Cristián Enrique Contreras Molina, 71 ans.
Le pape nomme deux administrateurs apostoliques “sede vacante et ad nutum Sanctae Sedis” – en attente de la nomination d’évêques titulaires – respectivement le père Sergio Hernán Pérez de Arce Arriagada et le père Jaime Ortiz de Lazcano Piquer, vicaire judiciaire de Santiago du Chili.
Ces nominations interviennent quelques mois après la remise de démission des 34 évêques du pays, au terme de trois jours de réflexion au Vatican (15-17 mai 2018), au sujet des abus sexuels ou de pouvoir commis ces dernières décennies au sein de l’Eglise chilienne. Un geste fort et inédit alors que le pape lui-même avait reconnu en avril de « graves erreurs dans l’évaluation et la perception de la situation, notamment en raison d’un manque d’information véridique et équilibrée ».
En juin dernier, il avait déjà accepté la renonciation de trois évêques chiliens : Mgr Cristián Caro Cordero, Mgr Gonzalo Duarte García De Cortázar, pour motif d’âge, et Mgr Juan Barros Madrid, évêque d’Osorno, touché par le scandale d’omission de scandales.

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel