Mgr Octavio Ortiz Arrieta, Pérou © salesianos.edu

Mgr Octavio Ortiz Arrieta, Pérou © salesianos.edu

Causes des saints : le Péruvien Mgr Octavo Ortiz Arrieta, éducateur salésien, "héroïque"

Print Friendly, PDF & Email

Prêcheur, organisateur, éducateur, premier salésien d’origine péruvienne

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Un décret reconnaissant « les vertus héroïques » d’Octavo Ortiz Arrieta (1878-1958), premier salésien d’origine péruvienne, évêque de Chachapoyas, au Pérou, a été promulgué par la Congrégation pour les causes des saints, avec l’approbation du pape François, le 27 février 2017. La reconnaissance d’un miracle ouvrirait ensuite la porte à sa béatification.
Pendant 37 ans, il fut évêque du diocèse de Chachapoyas lointaine, dans le nord des Andes. Un diocèse vaste – de 95.200 kilomètres carrés avec une population de 250.000 personnes – qu’il parcourut inlassablement à pied et à cheval. Lorsque le siège de l’archevêque de Lima devint vacant, le nonce apostolique le proposa au nom du pape à Mgr Ortiz Arrieta, mais ce dernier le refusa, répondant qu’il voulait rester parmi les gens ordinaires.
Né le 19 avril 1878 à Lima, il entre, en 1893, à l’école salésienne d’abord comme un apprenti charpentier, puis comme étudiant.
Il fait son noviciat à Callao et en 1902 fait ses vœux perpétuels chez les salésiens. Il est ordonné prêtre le 27 janvier 1907 et envoyé dans les paroisses de Cusco et de Callao.
Le 21 novembre 1921, il est nommé évêque de Chachapoyas, un diocèse lointain vacant depuis cinq ans. Il est ordonné évêque au sanctuaire de Maria Auxiladora de Lima, le 11 juin 1922, et il arrive à Chachapoyas après un long voyage d’un mois.
Organisateur-né, souriant et proche des gens, il met en oeuvre huit visites pastorales, trois synodes diocésains et un Congrès eucharistique; il réorganise les archives de la paroisse; il crée des associations et des confréries; il publie un journal.
Il organise aussi des exercices spirituels pour les laïcs et les prêtres dans tous les centres du diocèse. Il prêche le catéchisme aussi souvent qu’il le peut, et les jeunes remplissent les salles de l’ancien palais épiscopal pour l’écouter. Il porte une attention constante à la promotion des vocations.
Mgr Octavo Ortiz Arrieta meurt le 1er mars 1958, à l’âge de 79 ans.

Share this Entry

Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel