Journée mondiale de la paix © L'Osservatore Romano

Journée mondiale de la paix © L'Osservatore Romano

Journée de la paix 2017: la non-violence comme méthode politique

Print Friendly, PDF & Email

Le Saint-Siège publie le thème du message pontifical

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

« La non-violence: style d’une politique pour la paix » : c’est le thème du message que le pape François donnera à l’occasion de la 50e Journée mondiale de la paix, célébrée le 1er janvier 2017.
Dans un communiqué publié le 26 août 2016, le Bureau de presse du Saint-Siège explique que par ce message le pape François « indique un nouveau pas, un chemin d’espérance à franchir, adapté aux circonstances historiques actuelles: obtenir la résolution des différends par la négociation, en évitant que ceux-ci dégénèrent en conflit armé ». Il s’agit en d’autres termes de « reconnaître la primauté de la diplomatie sur le crépitement des armes ».
« Nous devons donc faire tout le possible pour négocier des chemins de paix, même là où ces chemins semblent tortueux, voire impraticables, insiste la note. De cette façon, la non-violence aura une signification plus étendue, nouvelle: elle n’est pas simplement une aspiration, un désir, un rejet moral de la violence, des barrières et des impulsions destructrices, mais aussi une méthode politique réaliste, ouverte à l’espérance ».
La méthode politique de la non-violence, poursuit le communiqué, est fondée « sur la primauté du droit » : « Si les droits de l’être humain sont sauvegardés, de même que l’égale dignité de tous sans discriminations ni distinctions, la non-violence comme méthode politique peut alors devenir une voie réaliste pour le dépassement des conflits armés. Dans cette perspective, il est important que l’on reconnaisse toujours davantage la force du droit au lieu du droit de la force. »
La politique de la non-violence comporte aussi « le respect pour la culture et l’identité des peuples, et le dépassement de l’idée selon laquelle une partie serait moralement supérieure à l’autre », ajoute la note. Elle se doit aussi d’endiguer le « fléau » du trafic mondial des armes, « souvent sous-estimé », qui « entretient de nombreux conflits dans le monde ».
Il s’agira de la 4e Journée de la paix célébrée par le pape argentin depuis son élection. La Journée mondiale de la paix a été instituée par le pape Paul VI. Traditionnellement, le Message du pape est transmis aux Églises particulières et aux chancelleries, marquant aussi « la ligne diplomatique du Saint-Siège pour l’année qui commence », conclut le communiqué.

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel