Cardinal Pietro Parolin © ZENIT - HSM

Cardinal Pietro Parolin © ZENIT - HSM

Vietnam : le card. Parolin reçoit le président du Front de la Patrie

Print Friendly, PDF & Email

Un nouveau pas vers l’établissement des relations diplomatiques entre le Vatican et le gouvernement vietnamien. Ce dernier salue la publication de l’encyclique sur l’écologie « Laudato Si' ».

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

M. Nguyen Thien Nhan,  président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam (FPV) – créé par le Parti communiste pour les activités sociales, culturelles et religieuses – a rencontré le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, le 1er juillet 2015. Un nouveau pas vers l’établissement des relations diplomatiques entre le Vatican et le gouvernement vietnamien.

Durant la rencontre, « l’heureux développement des relations entre le Vietnam et le Vatican ces dernières années » a été salué, rapporte l’agence de presse « Vietnam Plus ».

Le président Nguyen Thien Nhan a salué l’encyclique Laudato Si’ du pape François sur l’écologie, « annonçant qu’il collaborera avec le Conseil épiscopal du Vietnam dans les travaux de mobilisation de la population et des catholiques pour participer activement à la protection de l’environnement », ajoute la même source.

Le FPV rend hommage aux « récentes contributions des plus de six millions de catholiques vietnamiens au développement national ».

De son côté, le cardinal Parolin, a estimé que les relations entre le Vatican et le Vietnam étaient en bonne voie de développement, et a plaidé pour que « les gouvernements et les peuples » agissent « pour protéger la paix dans le monde ».

Les deux représentants ont exprimé leur volonté « de continuer à maintenir les rencontres régulières des dirigeants, mais aussi de mener les préparatifs en vue de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vatican et le gouvernement vietnamien ».

Il semblerait qu’une « dynamique » soit désormais enclenchée : le 22 mars 2014, le pape a reçu en audience privée au Vatican le président du Parlement du Vietnam, M. Nguyen Sinh Hung et le 18 octobre dernier, il a reçu le Premier ministre du Vietnam, M. Nguyễn Tấn Dũng.

Régis Anouil, rédacteur en chef d’Eglises d’Asie, l’agence des Missions étrangères de Paris, analysait ainsi la « détente » : « Il y a une dynamique qui est déjà enclenchée depuis un certain temps qui tient bien sûr à la personne du cardinal Parolin qui suit les affaires vietnamiennes, qui a négocié avec le gouvernement vietnamien tout au long de ces dix dernières années. C’est quelqu’un qui connaît très bien le dossier. ». Le cardinal Parolin, nommé sous-secrétaire de la section de la Secrétairerie d’Etat pour les rapports avec les Etats en novembre 2002, a participé jusqu’en 2009 aux négociations annuelles entre le Saint-Siège et le gouvernement vietnamien.

Lorsqu’il a été créé cardinal, le 22 février 2014, une délégation gouvernementale vietnamienne de cinq membres, conduite par M. Duong Ngoc Tân, vice-directeur du Bureau gouvernemental des Affaires religieuses, a participé au consistoire en son honneur.

« Outre ce facteur personnel, ce dossier qui était bloqué pendant de longues années a commencé à avancer puisqu’un représentant non-résident du Saint-Siège a été nommé par le Vietnam en la personne du nonce apostolique qui est à Singapour… Il y a effectivement une réelle avancée sur le front des relations qu’on ne peut pas encore qualifier de diplomatiques mais de plus en plus établies entre le Saint-Siège et le Vietnam », ajoutait Régis Anouil (cf. Zenit du 25 mars 2014).

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel