Réouverture du site israélien du baptême de Jésus

Print Friendly, PDF & Email

ROME, Jeudi 28 juillet 2011 (ZENIT.org) – Le site israélien du baptême de Jésus, situé sur la rive occidentale du Jourdain, en face de la ville de Jéricho, lieu très cher aux Eglises orientales, est désormais ouvert au public en permanence, après 44 ans de fermeture, rapporte la rédaction française de Radio Vatican.

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Il avait été fermé puis laissé à l’abandon suite à la guerre des six jours, en 1967. L’armée israélienne avait posé des mines dans toute la région et installé une barrière électrique pour empêcher les infiltrations depuis la Jordanie.

Le lieu avait été déclaré « zone militaire fermée » et les monastères de la zone avaient été désertés. Les visites, limitées et strictement encadrées par l’armée israélienne, avaient pu reprendre dans les années 80. Le site avait donc recommencé à être fréquenté surtout pour la fête de l’Épiphanie.

Cette réouverture est le résultat d’une volonté politique. Le site a été restauré par le ministère israélien du tourisme. Mais la cérémonie de réouverture s’est déroulée dans la plus grande discrétion.

Selon certains experts, le site authentique du Baptême de Jésus par Saint Jean Baptiste se trouve sur la rive orientale du Jourdain, du côté Jordanien. Les fouilles archéologiques ont permis d’y mettre au jour des chapelles très anciennes. Par ailleurs, l’Évangile selon Saint-Jean parle de Béthanie au-delà du Jourdain. Le site jordanien a été visité par Jean-Paul II en 2000 et par Benoît XVI en 2009.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel