CITE DU VATICAN, Mardi 28 septembre 2004 (ZENIT.org) – "Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais sois vainqueur du mal par le bien" : cette exhortation de l’apôtre saint Paul aux Romains (chapitre 12, verset 21) est le thème du Message de Jean-Paul II pour la prochaine Journée mondiale de la Paix, le 1er janvier 2005.

Par ce message, indique un communiqué, le pape voudrait susciter une "prise de conscience du mal comme cause et source des conflits et des guerres", et du lien étroit "entre le bien moral et la paix".

La paix est le fruit de "choix inspirés par le bien et tendant au bien". Le message voudrait donc "favoriser la responsabilité, personnelle comme collective, qui se caractérise par la recherche volontaire du bien".

"La volonté de rechercher le bien et de fuir le mal doit prendre en considération les nombreux problèmes économiques qui frappent la vie des peuples, ainsi que les inégalités, les privations, les injustices ou l'insécurité, pour rechercher des solutions frappées du sceau de l'équité et de la solidarité", conclut le communiqué.

Le caractère sacré de la personne humaine est "inconditionnel" (Mgr Follo)

CITE DU VATICAN, Mardi 28 septembre 2004 (ZENIT.org) – «Le caractère sacré de la personne dépasse le «simple» respect, en affirmant le caractère absolu et transcendant de tout visage humain. Le caractère sacré de la personne ne dépend ni de sa situation ni de ses actes, il est inconditionnel», rappelle le représentant permanent du Saint-Siège à l’UNESCO, Mgr Francesco Follo qui participait le 9 septembre dernier à la conférence de l’ONU pour l’Education, à Genève. Voici le texte intégral de l’intervention de Mgr Follo (cf. http://www.vatican.va).