Chine : Décès de l’évêque de Heze

Print Friendly, PDF & Email

CITE DU VATICAN, Vendredi 30 juillet 2004 (ZENIT.org) – Mgr Joseph Wang Dian Duo, O.A.R., Evêque du Diocèse de Heze (Tsachow, Chine continentale) est décédé d’une crise cardiaque le mardi 27 juillet, annonce Fides. Les funérailles seront célébrées demain, samedi 31 juillet, dans la cathédrale de Heze.

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Il était né le 3 février 1921. Après ses études primaires et secondaires, il entra en 1938 au Noviciat des Pères Augustins Récollets, et fit sa profession religieuse solennelle le 16 mars 1940. Après les cycles de philosophie et de théologie à Hongkong, il se rendit à Manille où il fut ordonné prêtre le 3 mars 1950. Il fut consacré évêque le 8 décembre 1996.

Le Diocèse de Heze, qui a une étendue égale à celle de la moitié de l’Albanie, est situé dans la partie orientale de la Chine, au Shandong, à la frontière avec le Hénan. La ligne de chemin de fer qui relie Pékin et Hongkong passe par Heze.

Les 30 églises du Diocèse ont été détruites dans les années 1980, y compris la grande et imposante cathédrale connue dans toute la Chine.

Mgr Joseph Wang Dian Duo, fut arrêté à plusieurs reprises ; la première fois en 1951, il fut condamné à trois mois ; la deuxième fois en 1955 et il fut condamné à dix ans ; la troisième fois et il fut condamné aussi à 10 ans. Les fidèles de son Diocèse disent qu’il a passé en prison plus de 20 ans.

Ceux qui l’ont connu, le rappellent comme un homme d’une vie religieuse profonde et d’un zèle apostolique extraordinaire. Avec une simple bicyclette, il passait dix mois par an à visiter tout son diocèse, pour aller voir les chrétiens instruire les catéchumènes, et administrer les Sacrements, et en cherchant à reconstruire la communauté des fidèles à commencer par les lieux de culte.

Une des premières préoccupations de Mgr Wang Dian Duo, fut de reconstruire la cathédrale, qu’il consacra en 2001 en présence de 20.000 fidèles. La cathédrale reste aujourd’hui encore la seule église du Diocèse. Les fidèles qui vivent dans cette région travaillent dans l’agriculture, et ont peu de moyens économiques, ce qui ne permet pas de reconstruire les églises.

Actuellement, le Diocèse compte 3 prêtres, 5 séminaristes et 6 religieuses, ainsi que 20.000 fidèles, sur une population de près de 8 millions d’habitants.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel