Vietnam : Visite au Vatican d’un haut responsable. Explications.

Print Friendly, PDF & Email

CITE DU VATICAN, Lundi 23 décembre 2002 (ZENIT.org) – Au Vatican, un Vice-Premier ministre vietnamien s’est entretenu avec les deux plus hauts responsables de la Secrétairerie d’Etat. Explications de l’agence de presse des Missions étrangères de Paris, Eglises d’Asie, dans son bulletin de la mi-décembre (eglasie.mepasie.org).

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre d’un voyage en Italie, le 29 novembre 2002, M. Vu Khoan, troisième Vice-Premier ministre du gouvernement vietnamien, a rencontré les deux plus hauts responsables de la diplomatie vaticane. Dans la matinée, une première dépêche en provenance de Hanoi (AFP, Hanoi, 29 novembre 2002, 5h 21 GMT) annonçait cette rencontre et désignait comme interlocuteur du dirigeant vietnamien, Mgr Celestino Migliore, sous-secrétaire pour les Rapports avec les Etats. Depuis quelques années, ce prélat était chargé de mener les négociations annuelles avec le gouvernement vietnamien. Le 30 octobre dernier, il a été nommé représentant du Saint-Siège auprès des Nations Unies. La dépêche précisait encore, se référant à un événement antérieur non précisé, que M. Vu Khoan était la personnalité vietnamienne la plus importante à rendre visite aux dignitaires romains depuis 1987.

Peu de temps après, un bref communiqué émanant de la salle de presse du Saint-Siège confirmait que la rencontre avait bien eu lieu. Cependant, les responsables rencontrés par le dirigeant vietnamien étaient d’un niveau plus élevé que ceux annoncées par Hanoi. Ce fut, en effet, le secrétaire d’Etat, lui-même, le cardinal Angelo Sodano, accompagné du secrétaire pour les Rapports avec les Etats, Mgr Jean-Louis Tauran, qui accueillit le Vice-Premier ministre vietnamien. Le communiqué romain se montrait très discret sur le contenu de l’entretien et se contentait de dire que « en dehors de sujets de politique internationale, les interlocuteurs s’étaient livrés à un échange d’opinions sur l’évolution économique et sociale en cours au Vietnam et sur la nécessité d’accentuer la coopération entre l’Eglise et l’Etat au bénéfice de la société vietnamienne toute entière ». Les médias officiels vietnamiens n’ont par la suite publié aucun commentaire sur cette visite.

La date de 1987 à laquelle fait référence la première dépêche en provenance de Hanoi est assez étrange. A notre connaissance, cette année-là, la seule rencontre semi-officielle entre le Vatican et les autorités vietnamiennes eut lieu au mois d’août. Elle concernait les canonisations des martyrs du Vietnam qui devaient avoir lieu l’année suivante. Un représentant du Saint-Siège remit alors au gouvernement vietnamien un document polycopié exposant l’historique des persécutions des martyrs et relatant les diverses étapes de la canonisation, en particulier la demande officielle de canonisation présentée au Saint-Siège, le 16 novembre 1985, par le cardinal Trinh Van Can, archevêque de Hanoi. Les sources de l’époque ne mentionnaient ni le lieu de la rencontre, ni l’identité des personnes. Le dossier remis aux autorités avait été rédigé par Mgr Vincent Trân Ngoc Thu et fut ensuite publié aux Etats-Unis sous le titre « Giao Hôi Vietnam, Vu An phong Thanh » (‘L’Eglise du Vietnam, le procès de canonisation’). Après avoir pris connaissance du dossier, les autorités vietnamiennes manifestèrent de l’irritation et convoquèrent le Comité permanent de la Conférence épiscopale, les 18 et 19 septembre 1987, pour lui manifester leur mécontentement (Cf. Jean Maïs, « Controverses autour des martyrs », dossier Echange France Asie, juin-juillet 1988).

Quoi qu’il en soit de cette rencontre de 1987, il faut remarquer que le récent entretien à Rome entre gouvernant vietnamien et hauts responsables romains est loin d’être le premier. Une première rencontre informelle, fort importante pour le développement ultérieur des relations entre le Vietnam et le Saint-Siège, avait eu lieu le 17 mai 1990 entre Nguyên Co Thach, ministre des Affaires étrangères de l’époque, et de hauts responsables de la Secrétairerie d’Etat. Le ministre vietnamien, en visite officielle en Italie, l’avait, lui-même, révélé publiquement le lendemain, dans un discours adressé aux autorités italiennes où il les remerciait de l’avoir aidé à renouer des contacts avec le Saint-Siège.

C’est à la suite de ces premiers contacts que, le 6 novembre 1990, fut entrepris le premier voyage d’une délégation du Saint-Siège au Vietnam, conduite par le cardinal Etchegaray. Par la suite, c’est une délégation vietnamienne officielle qui fut accueillie au Vatican, le 23 juin 1992, où elle resta trois jours. Entre autres choses, on y avait discuté de la participation des prêtres vietnamiens aux organisations dépendant du Front patriotique. Par contre, les contacts qui avaient été annoncés par Hanoi pour le mois de mai ou juin 1999 à Rome entre un secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères et des représentants du Saint-Siège afin de débattre de l’établissement de relations diplomatiques n’ont jamais eu lieu. La plus récente rencontre au Vatican a eu lieu le 27 mai 2000, entre le ministre vietnamien des Affaires étrangères, M. Nguyên Dy Niên, et Mgr Jean-Louis Tauran, de la secrétairerie d’Etat, à l’occasion du voyage en Italie d’une délégation vietnamienne conduite par le secrétaire général du Parti communiste de l’époque, Lê Kha Phiêu. Les rencontres qui ont suivi celle de 1990, pour la plupart, n’ont pas débouché sur des résultats de grande envergure.

Le récent interlocuteur du cardinal Sodano, M. Vu Khoan, s’est surtout fait connaître, alors qu’il était ministre du Commerce, comme le principal artisan des accords commerciaux du Vietnam avec les Etats-Unis, dont la signature a été fort laborieuse. Il a été nommé Vice-Premier ministre lors du remaniement ministériel du 8 août 2002. Depuis cette date, il a accompli de nombreux voyages à l’étranger, au Japon, en Russie et en Suisse. A l’intérieur du pays, en dehors des affaires commerciales, il s’occupe également, de temps en temps, des questions religieuses. Le 30 septembre dernier, l’Agence vietnamienne d’information annonçait que le Vice-Premier ministre avait reçu à Hanoi une délégation caodaïste et une délégation du bouddhisme Hoa Hao, à qui il avait tenu des propos très convenus.
© EDA

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel