Discours du pape dans la co-cathédrale catholique de rite latin de Sofia

Print Friendly, PDF & Email

ROME, dimanche 26 mai 2002 (ZENIT.org) – Nous publions ci-dessous le discours prononcé par le pape Jean-Paul II samedi après-midi dans la co-cathédrale catholique de rite latin de Sofia.

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

* * *

Chers Frères et Sœurs !
1. «Que le Dieu de la paix […] vous munisse de tout ce qui est bon pour accomplir sa volonté, qu’il réalise en nous ce qui plaît à ses yeux, par Jésus Christ, à qui appartient la gloire pour les siècles des siècles. Amen !» (He 13, 20a.21).
C’est par ce souhait, tiré de la Lettre aux Hébreux, que je vous salue affectueusement, dans votre co-cathédrale, dédiée à saint Joseph, Époux de la Vierge Marie et Patron de l’Église universelle.
Ma pensée se tourne d’abord vers l’Évêque, Mgr Gheorghi Jovcev, vers les prêtres, les religieux et les religieuses, et, de ce lieu, je veux étendre mon salut à tous les fidèles catholiques de rite latin, dispersés dans les différentes régions de Bulgarie, spécialement les enfants, les malades et les personnes âgées.
2. J’ai appris avec plaisir que les travaux pour la nouvelle cathédrale commenceront bientôt, non loin d’ici, sur le lieu même où se dressait l’ancienne église détruite par la guerre. Dans la prière, je souhaite que les différentes pierres nécessaires à la construction soient les images des «pierres vivantes» que vous êtes chacun appelés à être, en vertu de votre Baptême, «pierres vivantes, qui servent à construire le Temple spirituel, et vous serez le sacerdoce saint, présentant des offrandes spirituelles que Dieu pourra accepter à cause du Christ Jésus» (1 P 2, 5).
Par l’intercession et l’exemple du Bienheureux Jean XXIII, dont la figure paternelle vous accueille à l’entrée de cette église, vous accompagnent et vous soutiennent sur la route de la vie.
Avec ma Bénédiction apostolique !

[Texte original : bulgare. Traduction distribuée par la Salle de Presse du Saint-Siège]

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel