Décès du cardinal Kuharic, "le roc de la Croatie"

Print Friendly, PDF & Email

Symbole de la résistance au communisme et de la paix pendant la guerre fratricide

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

CITE DU VATICAN, lundi 11 mars 2002 (ZENIT.org) – Le cardinal Franjo Kuharic, archevêque émérite de Zagreb, est décédé ce matin dans le palais de l´archevêché, où il résidait. Il aurait eu 83 ans le 15 avril.

Le nonce apostolique en Croatie, l´archevêque Giulio Einaudi, a annoncé que le cardinal était mort d´un arrêt cardiaque. Il était malade depuis quelque temps.

A l´annonce de la nouvelle, le pape Jean-Paul II a envoyé un télégramme à l´archevêque de Zagreb, Mgr Josip Bozanic, exprimant sa « douleur pour la disparition de ce cher et vénérable pasteur, qui a su servir avec générosité, sagesse et fidélité, le peuple de Dieu confié à son attention pastorale ».

Le pape rappelle que « aussi bien pendant la période du régime communiste que pendant la récente et difficile période de l´histoire de la nation », le cardinal Kuharic a mis « toutes ses énergies au service de la défense de la liberté et de la dignité du peuple croate, unissant la douce charité et la fermeté qui fait autorité du pasteur responsable de son troupeau ».

« Entièrement consacré à la cause de l´Evangile, il donna un témoignage cohérent du Christ en redonnant inlassablement confiance et courage aux fidèles pendant les dures épreuves auxquelles fut soumise la terre croate », a conclu le Saint Père.

Le cardinal Kuharic est né le 15 avril 1919 dans le village de Pribic. Il fut ordonné prêtre en 1945 par l´archevêque Alojzije Stepinac. En 1964, Paul VI le nomma évêque auxiliaire de Zagreb. Il fut promu archevêque de cette ville en 1970. Jean-Paul II le nomma cardinal en 1983. Il fut pendant trois mandats président de la Conférence Episcopale de Yougoslavie et fut archevêque de Zagreb jusqu´au 5 juillet 1997.

Dans une lettre envoyée à Mgr Bozanic, le président de la Croatie M. Stipe Mesic rend hommage ce lundi à l´oeuvre du cardinal pendant la guerre entre Serbes et Croates, qui eu lieu entre 1991 et 1995. « Il a prêché la paix, la réconciliation, et a rejeté tout esprit de vengeance et de crime, guidé par les principes évangéliques et les valeurs de justice et de liberté », affirme-t-il.

Les obsèques du cardinal Kuharic auront lieu jeudi matin en la cathédrale de Zagreb où il sera inhumé.

Le collège cardinalice est actuellement composé de 177 cardinaux dont 129 électeurs (qui ont moins de 80 ans).

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel