Etats-Unis/Religieux : Ne pas répondre à la violence par la violence

« Unir nos efforts pour mettre fin au terrorisme et à la violence »

Share this Entry

ROME, Mercredi 19 septembre 2001 (ZENIT.org) – Un communiqué conjoint des Supérieurs et des Supérieures Majeurs des instituts religieux des Etats-Unis invite à refuser la tentation de répondre à la violence par la violence, et à rechercher plutôt la justice, indique le site « Vidimus Dominum » (vidimusdominum.org) . « Nous condamnons toutes les actions terroristes », disent-ils, et « nous devons unir nos efforts pour mettre fin au terrorisme et à la violence ».

Le communiqué est signé par les Présidents de la Conférences des Supérieurs Majeurs (CMSM) et des Supérieures Majeures (LCWR).

« Choc et douleur », auxquels s´unissent « la condamnation de cette violence insensée », écrivent le P. Canice Connors, OFM Conv., président de la CMSM, et sœur Kathleen Pruitt, CSJP, présidente de la LCWR. Ils adressent leurs condoléances aux familles des victimes et évoquent la mémoire des deux religieux qui ont laissé la vie dans l’attaque contre le World Trade Center :Franciscain irlandais aumônier des pompiers, et le P. Francis Grogan, religieux de la Sainte-Croix, passager à bord d´un des avions détournés.

« Nous pouvons être tentés de répondre à la violence par la violence, continue le communiqué. Nous pouvons être tentés de condamner les peuples appartenant à certaines nations, ethnies ou idéologies ».

Les deux Conférences des religieux et des religieuses, par contre, « demandent à tout le monde, notamment aux personnes de foi, de chercher la vérité et la justice, témoignant le pardon de Dieu et la réconciliation. Bref, nous sommes appelés à construire la paix dans un monde chaotique et violent ».

Dans la deuxième partie de leur communiqué, toujours selon la même source, les deux Présidents soulignent que « la justice pour tous les peuples est le fondement le plus sûr de la paix. Et ce n´est pas uniquement la responsabilité des dirigeants politiques, mais aussi de toute personne de foi, indépendamment de l´ethnie, du nationalisme ou du style de vie ». Nous prions – concluent-ils – afin que « la paix, fondée sur la justice pour tout le monde, puisse prévaloir dans notre monde ».

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel