Faire un don
Procès Bambino Gesù, Tribunal du Vatican © L'Osservatore Romano

Procès Bambino Gesù, Tribunal du Vatican © L'Osservatore Romano

Vidéo du pape : pour une Justice sans favoritisme ni pression

A l’exemple de Jésus, « qui ne transige jamais avec la vérité »

Pour une Justice sans favoritisme ni pression : c’est ce que souhaite le pape François dans sa vidéo d’intention de prière de juillet 2019, rendue publique ce 4 juillet.

Dans son intention du mois, à laquelle le pape demande de s’unir, il invite à prier pour les responsables de l’administration de la justice, afin qu’ils travaillent avec intégrité et qu’ils respectent la dignité de la personne et afin que l’injustice n’ait pas le dernier mot. Il s’agit de prier pour les magistrats, les tribunaux, les juges et les avocats, afin que leur travail soit toujours guidé par une intention droite et un critère d’intégrité. Le pape insiste particulièrement sur le fait que la justice doit toujours être au service des personnes, dans le respect de leur dignité, à l’exemple de Jésus, « qui ne transige jamais avec la vérité ».

Selon la Convention des Nations Unies contre la corruption (New York, 2004), rapporte un communiqué du Réseau mondial de prière du pape – réalisateur des vidéos mensuelles – l’intégrité de la justice est l’une des victimes les plus retentissantes du fléau de la corruption. De plus, elle a un fort impact sur les plus pauvres, car elle alimente les inégalités.

Pour le pape, peut-on lire encore, la justice ne peut pas se réduire à un « costume occasionnel », un déguisement que l’on ne met que pour aller à des fêtes. « Des juges dépendent des décisions qui influent sur les droits et les biens des personnes », souligne-t-il ainsi. Cela implique une très grande responsabilité, surtout pour se tenir loin du « favoritisme et des pressions qui peuvent contaminer leurs décisions ».

Le père Frédéric Fornos, SJ, directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape, explique que le pape pense spécialement à ceux qui ont durement souffert des longueurs et des formes de la justice. Le pape encourage aussi les administrateurs de la justice à avoir un regard de bonté, rappelant que « la miséricorde dépasse la justice » (Epître de saint Jacques 2, 13). L’intention spéciale de prière du pape s’adresse à ceux qui ont entre leurs mains le sort de nombreuses personnes, « parce que lorsque la justice arrive tard ou n’arrive pas, cela engendre de grandes douleurs et de grandes souffrances ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel