Faire un don
Audience générale du 18/04/2018 © Vatican Media

Audience générale du 18/04/2018 © Vatican Media

« Une société est humaine si elle protège la vie, chaque vie », tweet du pape François

« Prions pour les malades abandonnés et qu’on laisse mourir »

Le pape François redit combien le travail des médecins c’est de servir la vie, et non pas la mort du patient: « Une société est humaine si elle protège la vie, chaque vie ».

Le pape a en effet publié un tweet en 9 langues ce 10 juillet 2019, alors que la suppression de l’hydratation et de l’alimentation du Français Vincent Lambert, cérébro-lésé, et donc profondément handicapé, mais pas jusqu’ici en « fin de vie », a été décidé, et devrait conduire à une mort prochaine.

Le pape a écrit sur son compte @Pontifex_fr: « Prions pour les malades abandonnés et qu’on laisse mourir. Une société est humaine si elle protège la vie, chaque vie, de son début jusqu’à sa fin naturelle, sans choisir qui est digne ou non de vivre. Que les médecins servent la vie, qu’ils ne la suppriment pas. »

Le pape avait déjà lancé cet appel le 20 mai dernier: « Prions pour ceux qui vivent dans un état de grave handicap. Protégeons toujours la vie, don de Dieu, du début à la fin naturelle. Ne cédons pas à la culture du déchet. »

Le pape François avait aussi lancé un appel en faveur d’un petit enfant anglais, Alfie Evans, et de Vincent Lambert, le 18 avril 2018, après sa catéchèse du mercredi: « J’attire à nouveau l’attention sur Vincent Lambert et le petit Alfie Evans, et je voudrais redire et confirmer fortement que l’unique maître de la vie, de son commencement jusqu’à sa fin naturelle, est Dieu ! Et notre devoir, notre devoir est de tout faire pour protéger la vie. »

Le pape a alors invité la foule à prier avec lui : « Pensons en silence et prions pour que soit respectée la vie de toute personne et spécialement celle de nos deux frères. Prions en silence. »

Réagissant à la « triste affaire de M. Vincent Lambert », le cardinal Kevin Farrell, préfet du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie et Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la vie, ont pour leur part dénoncé, le 21 mars 2019 « la grave violation de la dignité de la personne », que représente l’interruption de l’alimentation et de l’hydratation.

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel