Faire un don
Migrants, réfugiés © un.org

Migrants, réfugiés © un.org

«L’accompagnement des personnes dans le processus migratoire»: propositions du pape François

Interview dans une publication du Ministère italien de l’Intérieur (2/4)

Le pape François tient sous sa responsabilité la section pour les réfugiés et les migrants du nouveau dicastère pour le développement humain et il en définit la mission : « Soutenir l’Église et ses pasteurs – au niveau local, régional et international – dans l’accompagnement des personnes à toutes les étapes du processus migratoire ».

“Les libertés civiles” (“Libertà civili”): c’est le titre de la nouvelle publication bimestrielle du Ministère italien de l’Intérieur, qui s’ouvre avec une interview du pape François par le directeur de la revue, Giuseppe Sangiorgi. Le premier numéro a été présenté ce vendredi 7 avril 2017 par le ministre italien de l’Intérieur, M. Marco Minniti, au “Viminale », siège du ministère, à Rome, à deux pas de Sainte-Marie-Majeure. La revue est consacrée aux questions des droits et de l’immigration dans le contexte italien et européen actuel.

A la première question du directeur, sur ses voyages à Lampedusa et Lesbos, le pape répond en invitant les gouvernements à travailler ensemble pour éliminer « causes de la migration forcée».

Il définit ensuite la mission du nouveau dicastère au « service du développement humain intégral : « Le 1er janvier 2017, j’ai constitué la Section Migrants et réfugiés à l’intérieur du nouveau dicastère pour le service du développement humain intégral. Les millions de migrants, réfugiés, déplacés et victimes de la traite ont besoin d’un soin particulier. C’est pourquoi j’ai décidé de m’occuper d’eux personnellement, au moins pour un temps, et j’ai placé cette section sous mon autorité directe.»

Plus précisément, la nouvelle misison c’est d’aider les pasteurs dans le monde, à aider les personnes en difficulté: « La mission principale de cette Section consiste à soutenir l’Église et ses pasteurs – au niveau local, régional et international – dans l’accompagnement des personnes à toutes les étapes du processus migratoire, avec une attention particulière pour ceux qui, de différentes manières, sont contraints de se déplacer ou de fuir, ou qui vivent des difficultés et des souffrances dans les pays d’origine, de transit ou de destination.»

«Je pense à tous ceux qui fuient les conflits, les persécutions et les urgences humanitaires, qu’elles soient naturelles ou le fruit de l’action humaine. Je pense aux victimes de la traite, aux migrants en situation irrégulière, aux travailleurs migrants en situation d’exploitation et aux femmes, aux adolescents et aux enfants migrants en situation de vulnérabilité », ajoute le pape François.

Avec une traduction de Constance Roques

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel