Faire un don
Intérieur de la basilique du Latran © Wikimedia Commons / Tango7174

Intérieur de la basilique du Latran © Wikimedia Commons / Tango7174

Sant’Egidio souffle ses 52 bougies au Latran en présence du card. Parolin

« Un peuple où se confondent ceux qui aident et ceux qui sont aidés »

La Communauté de Snt’Egidio fêtera ses 52 ans samedi prochain, 8 février 2020 à Saint-Jean-du-Latran utour du cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, indique ce communiqué de Snt’Egidio.

La Communauté de Sant’Egidio est une association de fidèles catholiques engagée dans la lutte contre la pauvreté et le travail pour la paix. Elle a été fondée à Rome en 1968, au lendemain du concile de Vatican II et rassemble aujourd’hui de 60 000 laïcs dans 74 pays.

#7février 1968 : mémoire des débuts de la Communauté de Sant’Egidio. Un groupe d’étudiants d’un lycée de Rome a commencé à se réunir autour de l’Évangile et de l’amour pour les pauvres. Rendons grâce au Seigneur pour le don de la Communauté.

Le 7 février 1968, un groupe d’étudiants d’un lycée de Rome a commencé à se réunir autour de l’Évangile et de l’amour pour les pauvres. Une décision féconde.

***

Samedi 8 février, le peuple de Sant’Egidio, personnes de tous âges, provenant de tous les quartiers de la capitale, ensemble avec les pauvres qui en font partie et les nombreux amis qui les accompagnent, se donnera rendez-vous à 17h30 dans la basilique Saint-Jean-du-Latran, pour une célébration présidée par le secrétaire d’État du Vatican, le cardinal Pietro Parolin.

A la fin de la liturgie, une fête est prévue avec tous les participants : personnes âgées en difficulté, dont Sant’Egidio est particulièrement proche, sans-abri qui souffrent non seulement du froid de l’hiver mais aussi de la solitude, personnes handicapées, dont certaines sont insérées dans des parcours artistiques et professionnels, immigrés qui vivent depuis des années l’expérience de l’intégration dans le tissu social et civil italien, y compris ceux qui sont arrivés par les Couloirs humanitaires (projet qui a permis jusqu’à présent à plus de 3000 réfugiés vulnérables d’arriver en sécurité en Italie et dans d’autres pays européens comme la France).

Un peuple où se confondent ceux qui aident et ceux qui sont aidés, parce que tous peuvent faire gratuitement quelque chose pour les autres, et qui vit aujourd’hui encore plus la nécessité de travailler pour la paix, menacée dans trop de parties du monde.

La fête à Rome – ouverte à tous les amis de la Communauté – n’est que la première de tant d’autres qui se tiendront dans les 70 pays où se trouve Sant’Egidio, de l’Europe à l’Afrique, de l’Asie à l’Amérique latine.

 

About Rédaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel